Accueil » Focus » Les spécialités d’Auvergne Rhône-Alpes dans l’assiette
spécialités d'Auvergne Rhône Alpes

Les spécialités d’Auvergne Rhône-Alpes dans l’assiette

Un article pour vous faire voyager dans l’assiette à la découverte des spécialités d’Auvergne Rhône-Alpes ! De la charcuterie lyonnaise aux fromages d’Auvergne, en passant par la truffe de la Drôme ou de l’Ardèche, l’olive de Nyons ou la volaille de Bresse, les trésors culinaires de la région ne manquent pas… Enquête !

Les fromages : parmi les spécialités d’Auvergne Rhône-Alpes incontournables !

Ces fromages de la région Auvergne Rhône-Alpes reflètent le patrimoine fromager local, mettant en avant la richesse des terroirs et la tradition artisanale qui caractérise cette belle région française. Enquête !

Les fromages d’Auvergne : 5 AOP au compteur !

Parmi les trésors fromagers de la région, le Saint-Nectaire, le Cantal, la Fourme d’Ambert, le Salers, et le Bleu d’Auvergne se distinguent par leur goût unique et leur texture incomparable. Une AOP les protège par ailleurs tous les 5 ! Cela en fait ainsi la région la plus fournie en AOP fromagères.

Les fromages de Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes (aujourd’hui dans la région Auvergne-Rhône-Alpes), est réputée pour sa diversité culinaire, notamment en ce qui concerne les fromages ! Parmi les fromages emblématiques de la région, mentionnons le Reblochon AOP, originaire de la Haute-Savoie. Ce fromage à pâte pressée non cuite est fabriqué à partir de lait de vache et se distingue par sa texture crémeuse et parfumée. C’est avec le reblochon que l’on cuisine la délicieuse tartiflette !

Ensuite, vient le beaufort AOP : Un fromage à pâte pressée cuite produit principalement en Savoie et en Haute-Savoie. Le Beaufort, au goût prononcé, fruité et légèrement noiseté.

L’Abondance est un fromage à pâte pressée non cuite que l’on favbrique dans les vallées de la Haute-Savoie. Son goût est généralement puissant et fruité, avec une texture crémeuse.

Connaissez-vous le Saint-Marcellin ? Originaire de la Drôme, c’un fromage à pâte molle et croûte fleurie. Crémeux et parfumé, il se déguste à maturité. Nous, on l’adore chauffé au four, sur des toasts avec du miel !

Enfin, la tomme de Savoie, qui est un fromage à pâte pressée non cuite, que l’on fabrique en Savoie et en Haute-Savoie. Son goût doux et sa texture souple en font un choix apprécié pour les amateurs de fromages légers.

La volaille de Bresse : une AOP supplémentaire au compteur

Reconnue mondialement pour sa qualité exceptionnelle, cette volaille élevée dans la région de Bresse bénéficie d’une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) depuis 1957. La chair délicate, juteuse et savoureuse de la volaille de Bresse en fait un choix incomparable pour les amateurs de gastronomie. Élevées en plein air et nourries avec des céréales de la région, ces volailles bénéficient d’une attention particulière, garantissant une qualité supérieure et un goût authentique. Chez Pourdebon, on adore la cuisiner : retrouvez par exemple cette recette ci-dessous, et tous nos conseils pour parfaire sa cuisson !

Poulet de Bresse au cuit poulet

Poulet de Bresse au cuit poulet et légumes racines rôtis

Le poulet du dimanche c'est sacré ! Pour encore plus de moelleux et de gourmandise, rien de mieux qu'un poulet de Bresse au cuit poulet et ses légumes racines rôtis. A vous de tester !
5 de 5 votes
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 1 heure
Temps total 1 heure 12 minutes
Type de plat Plat principal, Plats
Cuisine française, French
Portions 4 personnes

Ingrédients
  

Instructions
 

  • Nettoyez et épluchez les légumes racines. Coupez-les en bâtonnets.
  • Lavez et placez le poulet de Bresse sur le cuit-poulet et disposez les légumes racines autour.
  • Badigeonnez le poulet de beurre fondu et assaisonnez-le avec du sel et du poivre.
  • Enfournez le plat dans le four à froid (sans préchauffage) et laissez cuire pendant environ 1 heure, ou jusqu'à ce que le poulet soit bien doré et que les légumes soient tendres et légèrement caramélisés.
  • Sortez le plat du four et laissez reposer le poulet pendant quelques minutes avant de le découper.
  • Servez le poulet de Bresse avec les légumes racines rôtis.
  • Régalez-vous !
Mot Clé légumes rôtis, poulet, poulet de bresse
Vous avez testé cette recette ?Dites-nous comment c’était ?

La charcuterie lyonnaise : une spécialité d’Auvergne Rhône-Alpes incontournable

Pour les amateurs de cochonaille, j’appelle la charcuterie lyonnaise ! Lors d’une visite à Lyon, il est difficile de ne pas succomber aux délices de ces spécialités charcutières incontournables, qui comptent indubitablement parmi les spécialités d’Auvergne Rhône-Alpes.

Célèbre pour son authenticité et sa diversité, la charcuterie lyonnaise propose en effet une palette de délices, dont le saucisson de Lyon, la rosette, le jésus, le saucisson brioché, le pâté croûte et bien d’autres ! Ces chefs-d’œuvre charcutiers sont élaborés avec passion par des artisans locaux, perpétuant des techniques traditionnelles transmises de génération en génération. La renommée de la charcuterie lyonnaise repose sur des ingrédients de qualité, des viandes soigneusement sélectionnées, et des assaisonnements subtils. Que ce soit pour un plateau de dégustation, une raclette ou un casse-croûte convivial, la charcuterie lyonnaise s’adapte à toutes les occasions.

Le saucisson de Lyon est un saucisson à cuire. Ce monument de la charcuterie lyonnaise se distingue par son mélange de viandes de porc, parfois agrémenté de pistaches, et se cuisine traditionnellement au vin rouge.

Bien que la recette de l’andouillette varie, celle de Lyon est particulièrement renommée ! Elle est préparée à partir de tripes de porc, assaisonnées et embossées dans des boyaux naturels. Grillée ou cuisinée, l’andouillette de Lyon révèle des saveurs riches et authentiques.

Quelle est la différence entre la rosette et le Jésus de Lyon ?

Originaire du Beaujolais, la première, pouvant atteindre une longueur d’un mètre, est confectionnée à partir de viande de porc noble embossée dans un boyau naturel. Elle est ensuite soigneusement ficelée avant d’être laissée à sécher entre deux et six mois pour acquérir un goût robuste et authentique. Sa chair présente des grains rouges et blancs finement hachés, offrant une apparence visuellement attrayante.

Quant au jésus, de taille plus imposante et de forme rappelant une poire élégante, il est enveloppé sous filet. Élaboré avec une viande noble de porc, un mélange équilibré de maigre et de gras dur, ce saucisson de prestige est laissé à sécher pendant plusieurs semaines. Son nom, dérivé du petit Jésus emmailloté dans ses langes, lui confère une aura particulière. Autrefois réservés aux grandes occasions telles que les mariages ou les communions, ces deux saucissons s’apprécient parfaitement avec un excellent vin rouge de la région, que ce soit en apéritif ou en entrée.

La quenelle : une spécialité lyonnaise reconnue

La quenelle est une sépcialité emblématique de la cuisine lyonnaise, et ce en raison de son histoire ancrée dans la gastronomie de la région. L’origine de la quenelle remonte au 19e siècle, où le chef lyonnais Joseph Moyne aurait créé cette préparation culinaire emblématique. La quenelle est une sorte de pâte à base de semoule, de farine ou de pommes de terre, mélangée à de la viande (généralement du brochet, bien que d’autres viandes puissent également être utilisées), des œufs et de la crème. Cette préparation est ensuite façonnée en forme d’ovale allongé, pochée et généralement servie avec une sauce.

La quenelle est devenue populaire à Lyon et s’est rapidement intégrée dans la cuisine traditionnelle de la région. Son succès est également dû à la créativité des chefs lyonnais qui ont élaboré diverses variantes de cette spécialité. Elle occupe une place de choix dans la cuisine lyonnaise, célèbre pour ses plats riches en saveurs et en traditions.

Voici notre recette de quenelle, à la sauce tomate. Mais n’hésitez pas à varier les plaisirs en optant pour une sauce Nantua !

Quenelles à la sauce tomate gratinées à la tomme de Savoie

Quenelles à la sauce tomate gratinées à la tomme de Savoie

Pour changer des traditionnelles quenelles à la sauce Nantua, on vous propose des quenelles de veau à la sauce tomate. Et cerise sur le gâteau, elles sont gratinées de tomme de Savoie. Une merveille à tester de toute urgence…
5 de 3 votes
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 6 heures 15 minutes
Temps total 30 minutes
Type de plat Plat principal, Plats
Cuisine française, French
Portions 2 personnes

Ingrédients
  

  • 4 quenelles de veau Maison Geret
  • 400 g de tomates pelées en conserve
  • 100 g de tomme de Savoie
  • 1 oignon
  • 2 gousses ail
  • 1 c. à c. d'herbes de Provence
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • sel et poivre

Instructions
 

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Dans une poêle, faites chauffer l'huile d'olive à feu moyen. Ajoutez l'oignon et l'ail, et faites-les revenir jusqu'à ce qu'ils soient dorés.
  • Ajoutez les tomates pelées en conserve dans la poêle, ainsi que les herbes de Provence. Assaisonnez avec du sel et du poivre selon votre goût. Laissez mijoter pendant environ 10min.
  • Pendant ce temps, faites cuire les quenelles selon les instructions de l'emballage.
  • Une fois les quenelles cuites, égouttez-les et placez-les dans un plat allant au four.
  • Versez la sauce tomate sur les quenelles et saupoudrez de tomme de Savoie râpée.
  • Enfournez le plat pendant environ 15min, ou jusqu'à ce que le fromage soit fondu et légèrement doré.
  • Servez les quenelles gratinées chaudes et dégustez !
  • Bon appétit.

Notes

Vous pouvez accompagner vos quenelles d’un riz blanc pour un repas complet. Bonne dégustation !
Mot Clé quenelle, sauce tomate, spécialités lyonnaises, tomme de Savoie
Vous avez testé cette recette ?Dites-nous comment c’était ?

Fruits et légumes remarquables de la région

L’olive et l’huile d’olive de Nyons

L’olive de Nyons, joyau de la Drôme provençale, séduit les palais les plus exigeants par ses caractéristiques uniques et son huile d’olive AOP d’exception. Reconnaissable à sa couleur pourpre profonde, cette olive de la variété “tanche” est en effet cultivée dans un terroir exceptionnel caractérisé par un climat méditerranéen et des sols caillouteux. Sa récolte tardive, que l’on effectue souvent à la main, confère à l’olive de Nyons une saveur intense et fruitée, équilibrée par des notes de noisette et d’amande. Testez-la à l’apéro sans plus tarder !

L’huile d’olive AOP produite à partir de ces olives est réputée pour sa qualité supérieure et son goût délicat. Pressée à froid, elle offre une texture veloutée et une palette de saveurs complexes, évoquant des nuances d’herbes fraîches et de fruits mûrs. Elle est parfaite pour les assaisonnements, et donne du soleil à votre assiette !

La noix de Grenoble AOP

La noix de Grenoble AOP incarne l’excellence des fruits à coque, offrant une expérience gustative inimitable ancrée dans la tradition régionale. Elle est à ce titre l’une des spécialités d’Auvergne Rhône-Alpes !

Elle se cultive dans la vallée de l’Isère. Cette noix bénéficie d’une AOP qui atteste donc de son authenticité et de la qualité exceptionnelle de son terroir. Les spécificités de la noix de Grenoble résident dans sa forme elliptique caractéristique, sa coque fine et son amande généreuse au goût délicat. Son processus de production exigeant, marqué par des normes strictes, garantit une récolte soigneuse et une sélection méticuleuse des noix.

La noix de Grenoble AOP se distingue par sa saveur subtile, alliant des notes douces et légèrement amères, et sa texture croquante. Riche en acides gras essentiels et en antioxydants, elle est non seulement une délectation pour les papilles, mais aussi une source de bienfaits nutritionnels.

Voici une petite recette à réaliser avec des noix de Grenoble AOP !

Tarte aux noix

Tarte aux noix

Il n'y a rien de plus doux qu'une tarte aux noix pour affronter l'automne. Gourmande et facile à faire on l'adore ! Qui en prendra une part ?
5 de 4 votes
Temps de préparation 20 minutes
Temps de cuisson 30 minutes
Temps total 50 minutes
Type de plat Dessert, Goûter
Cuisine française, French
Portions 6 personnes

Ingrédients
  

Instructions
 

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Étalez la pâte brisée dans un moule à tarte et piquez le fond avec une fourchette.
  • Concassez les cerneaux de noix.
  • Dans un saladier, mélangez les œufs, le sucre, le sucre vanillé, la crème liquide et la pincée de sel.
  • Ajoutez les cerneaux de noix concassés à la préparation et mélangez bien.
  • Versez la préparation sur la pâte brisée. S'il vous reste des noix, vous pouvez en parsemer sur le dessus.
  • Enfournez la tarte pendant environ 30 minutes, jusqu'à ce qu'elle soit dorée et que la garniture soit prise.
  • Laissez refroidir avant de déguster.
  • Bonne dégustation !
Mot Clé dessert, noix, tarte noix
Vous avez testé cette recette ?Dites-nous comment c’était ?

La morille et la truffe : deux spécialités d’Auvergne Rhône-Alpes

La truffe

La truffe est un produit du terroir de la région en raison des conditions climatiques et géologiques propices à sa croissance. En effet, cette région englobe une variété de paysages allant des montagnes aux vallées et offre un écosystème diversifié et des sols adaptés à la culture de la truffe.

Le climat méditerranéen présent dans certaines parties de l’Auvergne-Rhône-Alpes, notamment en Drôme et en Ardèche, est par ailleurs particulièrement favorable à la trufficulture. En effet, les températures modérées et les hivers doux de ces zones créent des conditions idéales pour le développement des truffes.

Par ailleurs, la truffe se plait dans les sols calcaires, et la région compte plusieurs zones géologiques propices. Les forêts de chênes, qui abondent dans certaines parties de l’Auvergne-Rhône-Alpes, sont ainsi particulièrement favorables à la symbiose entre les truffes et les racines des arbres, processus essentiel à la formation de la truffe.

La truffe noire du Périgord, Tuber melanosporum, est notamment cultivée avec succès dans cette région.

La morille

On considère aussi la morille comme un produit du terroir et l’une des spécialités d’Auvergne Rhône-Alpes. Cela s’explique en raison des conditions naturelles favorables à sa croissance dans ce territoire ! La morille, champignon particulièrement prisé en gastronomie, se développe souvent dans des sols riches et variés, et l’Auvergne-Rhône-Alpes offre un écosystème propice à sa prolifération.

En effet, les forêts, les lisières boisées, ainsi que les terrains rocailleux et calcaires de cette région offrent un habitat idéal pour la morille. La combinaison du relief montagneux, du climat varié, et des différentes altitudes crée des microclimats et des niches écologiques qui sont propices à la croissance de ce champignon délicat.

La morille est également associée à certaines essences d’arbres, tels que les feuillus comme les frênes, les peupliers ou les saules, présents dans les régions boisées de l’Auvergne-Rhône-Alpes. La symbiose entre les racines de ces arbres et les mycorhizes des morilles contribue donc à la prospérité de ces champignons.

Enfin, sa cueillette, souvent pratiquée de manière traditionnelle, est une activité saisonnière très attendue par les amateurs de gastronomie de la région, renforçant ainsi le lien entre la morille et le terroir local.

Le crozet

Le crozet est une spécialité de la Savoie. Vous savez ce que c’est ? Ce sont de petits carrés de pâte, généralement faits à base de farine de blé dur et d’œufs, bien que certaines variations puissent inclure de la farine de sarrasin. Ces petites pâtes ont une forme carrée ou rectangulaire et sont traditionnellement préparées à la main.

L’origine du crozet remonte au 18e siècle dans les montagnes de Savoie, où les habitants utilisaient ces pâtes pour diversifier leur alimentation pendant les mois d’hiver rigoureux. Le crozet était une façon pratique de stocker les excédents de farine et d’œufs. Ainsi, les crozets sont devenus un aliment de base dans la cuisine savoyarde.

La préparation des crozets a évolué au fil du temps, et ils sont aujourd’hui appréciés de différentes manières. Ils sont souvent cuisinés dans des plats traditionnels tels que la tartiflette ou le risotto !

Plat de croziflette

Croziflette

Découvrez notre recette de croziflette
4.67 de 6 votes
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 35 minutes
Type de plat Dîner
Cuisine French
Portions 6 personnes

Ingrédients
  

Instructions
 

  • Faire cuire les crozets dans l'eau bouillante pendant 12 min.
  •  Couper l'oignon et le faire revenir dans du beurre. Faites-les caraméliser.
  •  Mettre les oignons de côté et faire revenir les lardons.
  • Mettre les oignons cuits lardons crème dans la poêle et faire réduire.
  •  Égoutter les crozets.
  • Mettre dans le plat à gratin une couche de crozet, une couche de crème/lardons/oignons.
  •  Remplir le plat de cette manière et mettre au-dessus le reblochon coupé en 2.
  • Faire cuire au four pendant 20 minutes à 200°C.
Vous avez testé cette recette ?Dites-nous comment c’était ?

La truite du Mézenc : un produit du terroir

Nichés au cœur des montagnes du Massif Central, les élevages dévolus à la truite du Mézenc bénéficient d’un environnement préservé et de cours d’eau cristallins, conférant à sa chair une qualité exceptionnelle. Élevée dans le respect des méthodes traditionnelles, cette truite se distingue par sa saveur délicate et sa texture tendre. En tant que produit du terroir local, elle reflète l’engagement des producteurs envers la préservation des traditions artisanales et la valorisation des ressources naturelles de la région.

Zoom sur l’une des spécialités d’Auvergne Rhône-Alpes inédite : l’élevage de bisons !

Saviez-vous que l’on élevait des bisons en Auvergne ? C’est le pari fou que se sont lancés Christel et Matthieu il y a des années à leur retour d’un voyage aux Etats-Unis ! Retrouvez notre article pour en savoir plus sur cet élevage spectaculaire.

Le vin : l’une des spécialités d’Auvergne Rhône-Alpes

Nichée entre les montagnes majestueuses et les vallées luxuriantes, cette région viticole offre une diversité de cépages et de terroirs, créant une palette riche en saveurs. Les vins de la Vallée du Rhône, tels que le Côtes du Rhône, séduisent par leur robustesse et leurs arômes complexes. Les crus réputés comme le Châteauneuf-du-Pape ou le Gigondas incarnent quant à eux l’excellence des vins de la région.

Au cœur de l’Auvergne, les vins d’appellation Côtes d’Auvergne révèlent de leur côté des caractéristiques uniques, souvent issus de cépages locaux. Les vins blancs de l’appellation AOC Condrieu, élaborés à partir du cépage viognier, offrent par exemple une expérience sensorielle exquise.

 
Résumé
Les spécialités d'Auvergne et de Rhône-Alpes dans l'assiette
Article Name
Les spécialités d'Auvergne et de Rhône-Alpes dans l'assiette
Description
Un article pour vous faire voyager dans l'assiette à la découverte des spécialités d'Auvergne Rhône Alpes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating




*