La Ferme d’Artaud, rencontre avec Hélène

La Ferme d’Artaud, rencontre avec Hélène

Sa vie ne la destinait pas à cette aventure. Pourtant, un séjour dans le coma va mettre la vie d’Hélène sens dessus dessous. Une épreuve qui a mis ses sens en émoi et ouvert une nouvelle page pour La Ferme d’Artaud.

Jeune maraîchère depuis un peu plus d’un an, Hélène a établi sa ferme au bord de la Loire, entre Angers et Nantes. Aujourd’hui, exercer ce métier tel qu’elle tente de l’exercer jour après jour, c’est aussi un engagement, un acte militant : face à un monde consumériste qui prône le « tout-tout-de-suite », Hélène propose la patience, le moment juste, le choix de la maturité. C’est aussi et surtout ce que recherche Hélène au travers de son métier de maraîchère à l’ancienne : accompagner la terre, la nature, les saisons.

Hélène a un patron que le monde agricole connaît bien, qui n’est pas toujours commode et avec lequel on ne peut jamais négocier : Dame nature. Et un impondérable qui file toujours trop vite : le temps. Alors oui, parfois Hélène perd le fil. Mais elle revient très vite les pieds sur et dans la terre !

Une journée à La Ferme d’Artaud

A la Ferme d’Artaud, les jours se suivent et ne ressemblent pas !
Hélène se lève à environ 5h du matin et termine ses journées vers 18h-19h, avec dans l’après-midi une petite sieste.

Avant le lever du jour, elle consacre son temps à la bureautique (gestion des mails, des commandes, planification des cultures…) et une fois le jour levé, je fais le tour des animaux de compagnie (chèvres naines, moutons, cochons nains, poules…).

Ensuite, c’est au tour des cultures d’être patiemment observées. De cet opéra silencieux et des notes jouées par Dame nature dépendra le reste de la journée. La plupart du temps, elle sera faite de semis, de l’entretien des cultures, de plantations, le tout rythmé par la préparation des commandes clients et la distribution des paniers.

Chaque jour lui rappelle que la partition n’est jamais jouée d’avance et qu’il lui faut aller pianissimo.
Hélène mène de front le bien-être des cultures, les commandes des clients, la communication, l’administratif, la comptabilité…

En contre partie, l’avantage d’être seule, c’est la liberté.

Je suis libre tant dans les choix de mon emploi du temps, que dans ma façon de mener les cultures.

Nourrir les autres, faire ses semences, perpétuer et transmettre : voilà ce qui anime Hélène.

Quoi de plus beau que de contribuer à pérenniser la vie ?

 

Ce qui fait la saveur des légumes de la Ferme d’Artaud

En tant que maraîchère des saveurs, je mets un point d’honneur à reproduire le plus de mes semences possibles.

Hélène s’interdit toute utilisation de graine hybride ou de plant greffé. Qu’importe le rendement, la qualité des saveurs doit toujours être au rendez-vous. C’est aussi pour cette raison qu’elle travaille à la main, afin qu’aucun engin mécanique ne vienne perturber la vie du sol en profondeur. C’est ce qui fait que ses légumes ont une histoire et le goût de notre terroir.

En fait, j’essaie simplement de travailler avec la nature et non pas contre elle, avec le plus de bon sens possible.

Tous les bons producteurs le savent : on ne triche pas avec la nature.

La Ferme d’Artaud et Pourdebon

Je pense que mes légumes et Pourdebon partagent les mêmes valeurs de simplicité et de qualité. Mes petits légumes apportent un bonheur simple que le consommateur a souvent perdu de vue ces dernières années : le goût et l’odeur.C’est dans ce réveil des sens que l’on peut prendre plaisir à cuisiner.

Hélène peut s’émerveiller devant une nouvelle variété de navet ou le goût subtil et puissant d’une herbe aromatique. Avec l’envie irrépressible de partager ses nouvelles trouvailles à ses clients.

Quand mes clients découvrent leur panier, ce sont les senteurs combinées des légumes et des aromates qui les font voyager jusqu’à mon jardin, grâce à leur qualité première : leur fraîcheur.

La volonté du circuit court

Sa clientèle est très large mais tous ses clients ont un point commun : ils sont convaincus qu’il faut privilégier les petits producteurs et respecter la nature.

Le circuit court lui permet d’avoir une relation humaine avec les clients, de prendre le temps de leur expliquer ses légumes et leurs spécificités suivant la saison. L’objectif étant qu’ils puissent consommer l’intégralité de leur panier, sans rien en jeter, afin que chaque expérience culinaire reste un plaisir simple.

Plus qu’une maraîchère, je suis aussi cuisinière, je connais mes légumes et aromates par cœur, je les goûte au quotidien et en connais tous les secrets gustatifs. C’est aussi cette relation de confiance, dont tout le monde se nourrit et s’enrichit, que je cherche à tisser au travers de Pourdebon.

Acheter les bons produits de La Ferme d’Artaud

Et pour retrouver toutes les autres interviews de producteurs et artisans présents chez Pourdebon, rendez-vous sur notre onglet Rencontres.

 

Summary
Photo ofLa Ferme d'Artaud
Nom
La Ferme d'Artaud
Site Web
Société
La Ferme d'Artaud

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*