bleu-blanc-cœur pourdebon

Tout savoir sur les races bovines !

Quelles sont les races bovines à viande en France ?


En France il existe de nombreuses races bovines, l’une des composantes de notre patrimoine agricole. Saviez-vous que la France compte environ 25 races (la plus grande diversité bovine en Europe) ? Connaissez-vous ces différentes races ? Cet article est conçu pour vous apporter un éclairage simple et rapide sur le sujet !

Trois catégories de races bovines

La France se caractérise par une grande diversité de races bovines. Qu’elles soient destinées à produire de la viande ou du lait, ces races sont toutes uniques. Leur terroir d’origine, leur taille et leur caractéristiques physiques (comme leur couleur ou leur musculature), leurs capacités d’élevage et leurs qualités bouchères ou laitières sont les principaux éléments qui définissent une race.

En France nous distinguons trois espèces différences : les races laitières, les races à viande (ou dites “allaitantes”) et les races mixtes.

  • tout d’abord, les races laitières, idéales pour la production du lait et ses produits dérivés (yaourts, fromage, crème, beurre…).
  • Ensuite, les races à viande, destinées à la consommation de la viande. Elles s’organisent en trois familles : les traditionnelles, les régionales et les rustiques.
  • Enfin, les races mixtes,élevées tant pour la qualité de leur lait que pour celle de leur viande. 

Une répartition des races suivant le terroir

En France comme à l’étranger, chacune des races bovines se caractérise avant tout par son terroir. Suivant le climat, le type et la qualité de l’herbage, la nature du sol et le relief, une race sera particulièrement adaptée ou non. Ainsi, la diversité des races bovines en France reflète la multiplicité de nos terroirs et de leurs paysages !

Source : Meat and livestock

Les races bovines en France

Ainsi, lors de vos road trips à travers la France, vous pourrez plus facilement observer un cheptel de Salers en Auvergne ou d’Aubrac dans l’Aveyron, un troupeau de Montbéliardes en Franche Comté, des vaches Blanc Bleu dans le nord de la France ou de la Blonde d’Aquitaine dans le Sud-Ouest de nos contrées. Sur Pourdebon, nous sélectionnons nos producteurs en fonction de la pertinence des choix des éleveurs et des artisans bouchers : ainsi, Thomas Becoye de la Ferme d’Enjacquet, installé au cœur du Gers et responsable à côté de sa ferme d’une boucherie à Auch, propose de la viande de bœuf et de veau gascon. La Ferme d’Auzannes, établie dans l’Allier, se consacre à l’élevage de Charolaises. Quant à la Ferme Chambon, située dans le Doubs en Franche Comté et célèbre pour compter parmi les dernier producteurs de morbier fermier en France, son cheptel se compose… de Montbéliardes !

A l’étranger : l’exemple du Royaume Uni

A l’étranger, la logique est la même. Ainsi, au Royaume Uni, qui compte certaines des races bovines parmi les plus connues, l’Aberdeen Angus et la Highland sont plutôt originaires d’Ecosse. La Hereford, elle, provient d’Angleterre, et plus précisément du comté d’Herefordshire, sans le sud-ouest du pays.

Si l’on retrouve ces races aujourd’hui en France, les éleveurs sont attentifs, dans leur choix d’élevage, à ce que le terroir corresponde à l’animal sélectionné. Il n’est donc pas étonnant de retrouver des élevages d’Angus en Bretagne ou en Auvergne, là où l’herbe est grasse et riche.

L’alimentation : un critère fondamental pour la qualité d’une race

Le saviez vous ? La part moyenne d’herbe dans la ration alimentaire des vaches s’élève à 60% ! C’est dire l’importance du végétal dans l’alimentation des bovins. Cette part monte même à 80% en ce qui concerne les races à viande.

crédit photo : La Ferme Chambon

A côté de l’herbe, les fourrages mais aussi des compléments minéraux viennent compléter l’alimentation des bovins, nourris exclusivement de végétaux en France. Depuis 1990, la législation interdit les farines animales, afin d’écarter tout risque sanitaire.

L’herbe et la qualité de cette dernière sont donc primordiales dans l’élevage d’un bovin. En France, en moyenne, chaque vache dispose d’un hectare de pâturages pour se nourrir – l’équivalent de 2 terrains de football !

Que ce soit une vache de race allaitante ou une vache de race laitière, la qualité de l’alimentation quotidienne prime. Pour les races à viande, l’engraissement à l’herbe est primordial. Le régime alimentaire alterne entre pâturages exclusifs l’été, foins et complément en céréales l’hiver, quand l’herbe ne pousse plus. Ainsi, la qualité de la phase d’engraissement selon les races influe sur le persillé d’une viande, qui révèle le degré d’infiltration de graisse au sein du tissu musculaire. Côté vaches laitières, un bon fromage dépend de la qualité du lait qui a servi à sa confection. Ce dernier n’en sera que meilleur si la vache qui l’a produit a consommé une herbe riche ! En conclusion, l’adage bien connu “nous sommes ce que nous mangeons” peut très bien s’appliquer au cheptel bovin…

 
Résumé
Tout savoir sur les races bovines !
Article Name
Tout savoir sur les races bovines !
Description
En France il existe plus de 25 races bovines. Connaissez-vous ces différentes races ? Cet article est conçu pour vous apporter un éclairage simple et rapide sur le sujet !
Author
Publisher Name
Pourdebon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*