MOF

MOF

Chez Pourdebon, ce qui nous intéresse avant tout c’est la passion et le savoir faire. Si nos producteurs et artisans en sont dotés, nous aimons aussi nos intéresser à ceux qui vont ensuite cuisiner leur produits. C’est pourquoi aujourd’hui, nous voulions vous parler des MOF. Des MOF qui pour certains nous ont suivis dans l’aventure Pourdebon, à l’exemple Jonan Leclerre (MOF cuisine,  fils et petit fils de marin pêcheur).

Qu’est-ce qu’un MOF ?

Être un MOF, soit un des Meilleurs Ouvriers de France, c’est avoir réussi un concours de plus exigeants qui existe. Il nécessite des centaines d’heures de préparation, qui se font souvent en plus de l’activité professionnelle de l’intéressé. Le but ultime de ce concours ? Recevoir la reconnaissance de l’ensemble de sa profession mais aussi de la Nation, car il s’agit bien là des Meilleurs Ouvriers de France.

Le concours dans son ensemble couvre plus de 200 spécialités (parmi lesquelles celles que nous apprécions plus particulièrement chez Pourdebon : cuisinier, sommelier, pâtissier, boucher, boulanger, chocolatier, fromager ou encore poissonnier).

Le concours

Depuis 1925, il est organisé tous les 3 à 4 ans par le Comité d’organisation des expositions du travail (COET). C’est lui qui permet de délivrer (sous l’égide du Ministère de l’Education Nationale) le précieux sésame qu’est le diplôme « Un des Meilleurs Ouvriers de France » à chaque promotion.

Les organisateurs du concours évalue notamment lors de l’examen : la dextérité des candidats, leurs connaissances techniques aussi bien modernes que traditionnelles, leur savoir-faire mais aussi leur créativité.

Pour participer, il faut être âgé d’au moins 23 ans à la date de clôture des inscriptions. C’est ensuite l’heure des épreuves qui se déroulent sur près de deux ans avec des épreuves qualificatives la première année et les finales la seconde. Parmi les métiers ouverts au Concours, certains exigent que le candidat réalise un ou plusieurs chefs-d’œoeuvre, d’autre font l’objet d’épreuves dites « en loge » ou « en direct » comme la cuisine ou la coiffure, par exemple.

Pas de podium chez les MOF, uniquement des lauréats. Ceux-ci se voient attribués le titre de MOF en fonction de la moyenne des notes obtenues aux épreuves, ainsi il peut y avoir plusieurs lauréats, comme il peut ne pas y en avoir du tout si personne n’a atteint la note requise pour devenir lauréat.

La Charte des Meilleurs Ouvriers de France

Et pour conclure, voici les 10 principes de la Charte de MOF :

  1.  Volontairement décidé à appartenir à la société des Meilleurs Ouvriers de France.
  2. Soucieux de faire valoir l’idéal et l’engagement en toute circonstance de la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France.
  3. L’exemple sincère et respectueux des valeurs que véhicule l’image des Meilleurs Ouvriers de France.
  4. Un représentant irréprochable de ce que doit être le comportement moral.
  5. A la recherche constante du progrès et de la perfection.
  6. Ouvert à la création et à l’innovation pour contribuer à l’évolution de la culture.
  7. Avec simplicité et modestie, le médiateur de l’échange et de la transmission de ses connaissances.
  8. Généreux, solidaire et disponible.
  9. A la découverte des futurs acteurs des métiers et les encourager dans leur évolution.
  10. A l’écoute de toutes discussions et réflexions dans un esprit d’ouverture et de tolérance.

Pour nos autres focus, c’est par ici !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*