Accueil » Actualités » Vins de Bordeaux : tout savoir sur ce vignoble d’exception
Tout savoir sur les vins de Bordeaux !

Vins de Bordeaux : tout savoir sur ce vignoble d’exception

En ce mois de septembre synonyme de vendanges pour nos vignerons, nous avons décidé de vous parler du premier vignoble d’AOC de France en matière de superficie, nous avons nommé… Le vignoble bordelais ! Tout savoir sur les vins de Bordeaux, ça vous tente ? Saviez-vous par exemple que l’on vend pas moins de 21 bouteilles de vins de Bordeaux chaque seconde … dans le monde ?!

Notre envie de donner un coup de projecteur aux vins cette semaine est née du contexte si particulier de cette année 2021 pour les agriculteurs, et les vignerons en particulier : gel d’avril, grêle, des mois de juin et juillet très pluvieux, une pression du mildiou importante et généralisée. Parce que l’on prévoit une baisse de production située entre 20 et 30% pour le millésime 2021, nous avons décidé de leur apporter tout notre soutien !

Quelques chiffres sur les vins de Bordeaux

Fleuron de la viticulture français, le vignoble bordelais est le plus grand vignoble d’AOC de France en superficie ; il se compose de 112200 hectares de vignes (1/4 de la superficie des vins AOC français). Ensuite il représente encore 65 AOC sur 362 et 666 millions de bouteilles produites par an (soit 5 millions d’hectolitres récoltés par an en moyenne). Il se caractérise par 89% de vins rouges et trois cépages majoritaires ; Merlot pour le rouge, Sémillon et Sauvignon Blanc pour le blanc. Enfin, 44% de ses vins sont exportés.

de France en superficie ; il se compose de 112200 hectares de vignes (1/4 de la superficie des vins AOC français). Ensuite il représente encore 65 AOC sur 362 et 666 millions de bouteilles produites par an (soit 5 millions d’hectolitres récoltés par an en moyenne). Il se caractérise par 89% de vins rouges et trois cépages majoritaires ; Merlot pour le rouge, Sémillon et Sauvignon Blanc pour le blanc. Enfin, 44% de ses vins sont exportés.

Un vignoble étendu sur trois zones

Quand on s’intéresse à la carte des vins de Bordeaux, on observe qu’il s’agit d’un vignoble réparti sur trois zones distinctes :

  • la rive droite au nord de la Dordogne
  • la rive gauche au sud de la Garonne
  • et l’Entre-deux-Mers entre les deux cours d’eau.

Ainsi, ce fleuve et cette rivière ont façonné au fil des siècles ce vignoble ; comme l’océan atlantique proche, ils ont participé à la composition des sols caractéristiques du terroir qui fait le succès du vignoble bordelais.

Nous vous invitons à découvrir notre article dédié à la carte des vins de Bordeaux.

Une palette de cépages

Six cépages principaux caractérisent le vignoble bordelais. Trois rouges et trois blancs, auxquels on associe des cépages “auxiliaires”, en quantité réduite, pour compléter l’assemblage et enrichir ainsi la typicité du vin.

Les vins de Bordeaux sont caractérisés par des cépages emblématiques, comme le Merlot côté rouge et le Sémillon côté blanc.

Côté cépages rouges, le Merlot domine à 66%, derrière le Cabernet Sauvignon et le Cabernet Franc. Malbec, Petit Verdot et Carménère sont présents de façon plus marginale.

Côtés cépages blancs, les stars sont le Sémillon (présent à 47%) et le Sauvignon Blanc (45%), loin devant le Muscadelle, le Colombard, le Merlot Blanc, le Sauvignon Gris et l’Ugni Blanc.

L’art de l’assemblage, véritable signature bordelaise

L’une des principales caractéristiques d’un vin de Bordeaux, c’est qu’il est le plus souvent issu d’un assemblage de cépages. Comme chaque cépage à ses particularités liées au climat et au terroir, cela confère au vin des arômes spécifiques, rendant ainsi le vin… Unique ! Aussi, il est de tradition séculaire que le maître de chai, tel un chef cuisinier, maîtrise à la perfection l’art de l’assemblage. 

Les vins de Bordeaux : des vins d’appellations

Les vins de Bordeaux sont majoritairement issus d’Appellations d’Origine Contrôlée. Cela signifie qu’ils se définissent par leur terroir et leur aire géographique délimitée, et le savoir-faire mis en œuvre pour leur production. Cette dernière répond à un cahier des charges strict et personnel à toute AOC ; il porte surtout sur le type de cépages autorisés, la façon de tailler la vigne, la densité des pieds à l’hectare, le rendement maximal autorisé ou les modalités de vendanges. C’est depuis 1935 que des AOC protègent les vins français !

Des vins rouges de garde, mais pas que !

Souvent, on associe vin de Bordeaux à vin rouge de garde. Ce n’est pas faux, mais ce n’est plus seulement cela. Les vins de Bordeaux, ce sont aussi de grands vins blancs, tels le Sauternes ou le Loupiac ! Par ailleurs, aujourd’hui, les amateurs de vins de Bordeaux ne recherchent plus seulement des vins puissants, tanniques et boisés, que l’on destine à la conservation longue ; la tendance actuelle s’oriente vers la production de vins “plaisir”, à boire de suite, mais aussi faciles à boire, fruités, un peu moins boisés et astringents. Le vignoble bordelais, c’est tout cela mélangé !

Les classements des vins de Bordeaux

Les châteaux, propriétés typiques du vignoble bordelais, où sont produits les vins de Bordeaux
Un château du vignoble bordelais

C’est Bordeaux même qui a institué la pratique des classements, en 1855. À l’occasion de l’exposition universelle de Paris, Napoléon III exige de chaque région viticole qu’elle établisse un classement de ses vins.

À l’intérieur de chaque appellation, certains vignobles de certains châteaux prennent place sur des terroirs si favorables que l’élaboration de leurs vins, alliée au savoir-faire hors pair des vignerons, s’en trouve sublimée. Pour les distinguer, on a établi des classements, aujourd’hui au nombre de 5. Ce sont :

  • les Grands Crus Classés en 1855 du Médoc et de Sauternes
  • les Graves en 1953
  • Saint-Émilion entre 1954 et 2012
  • les Crus Bourgeois du Médoc à partir de 1932
  • les Crus Artisans depuis 1994.

Ainsi, à Bordeaux, ce sont les propriétés, souvent des Châteaux, qui bénéficient de classements ; en Bourgogne, c’est différent : ce sont les parcelles.

Attention néanmoins dans votre discernement 🙂 Même en l’absence de classement, une appellation ou un cru peut être un grand vin tout de même !

Et si classement il y a, l’étiquette du vin le précise. Par ailleurs, il existe plusieurs degrés de classements : Grand Cru Classé, Premier Grand Cru Classé, Deuxième Grand Cru Classé ; en sachant qu’un cru, dans le vignoble bordelais, est toujours associé au vignoble d’une propriété.

Les vins de Bordeaux et le développement durable

Depuis les 10 dernières années, les vignerons du Bordelais ont pris conscience de l’importance de leurs actions sur l’environnement et sont donc soucieux de leur impact écologique. En 2020, 75% du vignoble de Bordeaux était certifié par une démarche environnementale, l’objectif étant d’atteindre les 100 %. Ainsi, nombreux sont ceux qui se tournent vers le bio et la biodynamie (quand ils ne sont pas au moins en viticulture raisonnée), et travaillent leurs vignes pour obtenir des certifications environnementales aujourd’hui fort reconnues dans le milieu du vin : HVE (niveau 3), Terra Vitis, Demeter, Biodyvin, AREA, Zéro résidu de pesticides… Chez Pourdebon, le Château Belles-Graves est par exemple dans cette logique.

Plusieurs actions liées à cet engagement vers une viticulture plus “verte”, durable et pérenne, sont mises en place au sein du vignoble et de la communauté des vignerons :

  • réduire l’usage des pesticides, et de manière durable, et privilégier les méthodes douces pour le travail de la vigne
  • mieux maitriser l’empreinte environnementale
  • Préserver la biodiversité
  • bien vivre ensemble
  • anticiper l’avenir avec la recherche et l’expérimentation

Le SME, ou Système de Management Environnemental du vin de Bordeaux, fort de ses 10 années d’expérience, accompagne toute la filière vin dans une démarche environnementale collective. Deux objectifs partagés par tous : accompagner la transition environnementale et accélérer le changement des pratiques du vignoble bordelais. Tout acteur du vignoble (cave coopérative, vigneron, négociant) soucieux de s’engager vers le progrès environnemental peut y faire appel pour se former à la mise en place de stratégies et de plans d’action. Tout acteur engagé auprès du SME peut ensuite prétendre à une certification HVE ou à la norme ISO 14001.

Nous sommes en 2020, mais demain, ils iront encore plus loin ! L’objectif commun : la production de vins de qualité en suivant une démarche environnementale !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*