Rencontre avec Vianney Bellanger

Rencontre avec Vianney Bellanger

Vianney Bellanger a 35 ans, il est marié et père de 5 enfants. C’est le fils de Jacques Bellanger, Meilleur Ouvrier de France en 1982 dans la catégorie Pâtissier Confiseur (le concours Chocolat n’existe pas encore). Il a grandi au milieu des effluves de chocolat, des Grands Crus, des ingrédients de qualité comme les Noisettes du Piémont, les amandes Marconas, des pistaches d’Iran qu’utilisaient son père, mais aussi et peut être surtout dans l’exigence, dans l’amour du travail bien fait, dans la recherche perpétuelle du difficile équilibre des saveurs. Le but ultime étant d’offrir à la personne qui goûtera un moment de gourmandise d’exception.

Il oriente d’abord ses études post bac vers la chimie, il a soif de comprendre « le pourquoi du comment ». Mais après avoir débuté sa carrière en tant qu’ingénieur il se rend compte que sa vie est ailleurs…dans l’odeur du chocolat. Il commence donc une formation de chocolatier, avec son père comme formateur dans son laboratoire au Mans pendant presque 8 ans. Aujourd’hui, il reprend la gestion de la chocolaterie Bellanger.

Une journée chez Bellanger

Comme chez tous nos producteurs, il n’y en a pas une qui se ressemble ! Vianney nous révèle:

L’endroit où je préfère être : au milieu de mon équipe de chocolatiers et pâtissiers au laboratoire. Ensemble on imagine les collections à venir (et croyez-moi il y en a presque tous les mois ! entre la galette des rois, la saint Valentin, Pâques, la fête de Mères, celle des Pères, la rentrée des classes, l’Automne, et surtout Noël, on en a des occasions de créer !), on teste nos idées, et on fait en sorte que tout soit prêt le jour J. J’aime ces ambiances de coups de feu tôt le matin avant l’ouverture des boutiques les jours de fêtes… On développe aussi des nouveaux produits, on améliore notre gamme, on cherche jours après jours comment obtenir un produit encore meilleur. Au laboratoire on forme aussi les plus jeunes, ceux qui apprennent. Le reste de ma journée je la passe à gérer les tâches administratives.

Chez Bellanger, on utilise que des produits de première qualité. Vianney fait très attention à bien choisir ses fournisseurs, le critère premier étant la qualité. Il travaille avec plusieurs maisons pour le chocolat de couverture (Valrhona, Domori, Barry), prenant chez chacun ce qui me convient le mieux. En constante recherche de nouveautés, il teste de nouvelles alliances et saveurs et essaye également de s’améliorer les techniques de travail. Avec toujours en tête l’objectif de magnifier le produit.

Quand on lui demande pourquoi il a choisi de travailler avec Pourdebon, sa réponse est simple

Avec Pourdebon, Nous avons le même goût des bonnes choses, du travail artisanal, de l’histoire humaine qui est derrière chaque Artisans. Et ça, ça me plait.

chocolat bellanger

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*