A fishmonger holds up some oysters at Borough Market in London

Des coquillages pour les fêtes

A l’occasion des fêtes, on a bien envie de se laisser tenter par un beau plateau de fruits de mer. En plus, si on en croit la coutume, on devrait réserver la consommation des coquillages aux mois en « r » et donc de septembre à avril. Cette tradition proviendrait d’une époque où la conservation et le transport par le froid n’existaient pas et étaient la cause de nombreuses intoxications alimentaires mortelles. Il fallait donc éviter de transporter les coquillages aux périodes plus « chaudes ».

En respectant quelques règles simples, pas de souci pour la conservation, on vous dit tout 🙂

Comment les converser ?

Attention à la propreté !

  • Veuillez laver soigneusement votre plan de travail, les contenants où vous allez ranger les fruits de mer, ou tout autre ustensile que vous allez utiliser avec.
  • Avant de les ranger dans votre réfrigérateur, il faut les conditionner correctement. Vivants, et dans leurs jus, dans l’idéal dans des plats en verre, recouverts d’un linge humide.
  • Dans votre réfrigérateur, il vaut mieux les ranger sur l’étage inférieur pour les coquillages crus, s’ils sont cuits plutôt sur l’étage supérieur. Mais ne les mélangez surtout pas !

Quels sont les différents types de coquillages ?

  • les coques – à faire impérativement dégorger pour enlever le sable qui peut se trouver à l’intérieur
  • les palourdes – à manger pendant les fêtes,  mais pas que !
  • les praires – LA spécialité française que l’on peut apprécier crues ou cuites
  • les moules – bien meilleures en hiver
  • les coquilles saint jacques – pour de la qualité française on préférera les déguster entre octobre et mai
  • les huîtres – à consommer dans la semaine qui suit l’achat au frais
  • les bulots – à bien cuire sinon ils pourraient devenir caoutchouteux

coquillages

A vous maintenant de bien les choisir et de les converser efficacement pour qu’ils soient les plus frais possibles lors de vos fêtes de fin d’année.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*