Accueil » Repas de Saint Valentin
recettes saint valentin

Repas de Saint Valentin

Le repas de Saint Valentin peut parfois être un vrai casse-tête, pourtant il devrait être facile de faire plaisir aux gens que l’on aime ! C’est pourquoi nous vous proposons nos idées recettes pour proposer un menu parfait aux êtres aimés.

Quel menu pour la Saint Valentin ?

Un repas tout rose

Pour préparer un repas romantique qui change du quotidien, commencez par choisir la thématique de votre diner. Cela peut-être par exemple la couleur rose, cliché bien sûr mais qui offre d’infinies possibilités en cuisine ! En effet, de nombreux aliments vont vous permettre de coloré en rose votre repas sans avoir recours à des colorants industries. 

Pensez bien sûr à la betterave, qui peut se transformer en tartinade apéritive ou en délicieuse terrine. Les pommes de terre à chair rose (comme les Lily rose par exemple) vous permettront de réaliser par exemple une jolie purée rose poudrée. En plat de votre repas de Saint Valentin on pourra se laisser tenter par des crevettes ou des gambas grillées, ou alors une viande qui se cuit rosée comme un magret par exemple ! En dessert, le fondant au chocolat peut renfermer un coeur coulant de confiture rouge pour garder le thème jusqu’au bout 😉

Histoire de la Saint Valentin

Le 14 Février, Saint Valentin est à l’honneur. Et si l’on remontait un peu les siècles pour faire le jour sur les origines de cette fête ?

L’origine de la Saint Valentin serait païenne. Au 3ème siècle à Rome, les Lupercales étaient célébrées entre le 13 et le 15 février. Février februare en latin, signifiait purifier: durant ces festivités, un sacrifice animal était réalisé, traditionnellement un bouc, dont la peau était ensuite déchirée en lanières, utilisées par les Luperques, des jeunes hommes qui coursaient des jeunes femmes pour les fouetter au ventre dans l’objectif de les rendre fécondes… Romantique non ?

L’Eglise condamna en 495 ces célébrations synonymes de débauche. Quant à la vie de ce saint célébré le 14 février, elle demeure floue : plusieurs saints ont porté ce nom, sans pour autant être patrons des amoureux. Ils protégeaient la culture des oignons, le vignoble du phylloxéra ou les vaches de la maladie … Pas très sexy!

Valentin de Terni vécut au 3ème siècle à Rome, et les sources attestent qu’il célébrait des mariages, plus pour enrayer les passions débridées du moment qu’au nom de l’amour. Il aurait été condamné par l’empereur Claude II qui interdisait le mariage pour encourager les soldats à s’engager dans les légions militaires. Sa mort serait intervenue… un 14 février.

Et après ?

C’est en 1496 que ce même Valentin désigné par le pape Alexandre VI comme saint patron des amoureux. Un véritable story telling inventé par les autorités religieuses pour combattre le valentinage, coutume par laquelle les épouses pouvaient avoir des relations sexuelles hors mariage une fois l’an… Au cours des festivités de la Saint Valentin, les jeunes célibataires avaient l’occasion de rencontrer leur âme sœur, par l’organisation de processions et de jeux de cache-cache. Un bon moyen de contrôler les mœurs!

Quant à la pratique de l’échange de petits mots d’amour et autres chocolats, elle apparut au 18siècle en Grande Bretagne, et les «valentine» devinrent vite, en Amérique du Nord, les symboles de la Saint Valentin, avant de se répandre en Europe à la fin de la seconde guerre mondiale, avec l’arrivée des soldats américains.

 
Résumé

Suivez nos actualités chaque semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*