interview la ferme des collines

Rencontre avec David et Laura – La ferme des Collines

La Ferme des Collines se situe à Plachy-Buyon, dans la Somme. Nous partons rencontrer David et Laura, père et fille, qui travaillent tous les deux sur l’exploitation. 

 

La Ferme des Collines : l’histoire

Depuis plus de 30 ans, David est agriculteur céréalier et cultive ses terres de manière raisonnée. Il a décidé de reprendre l’exploitation familiale par passion pour ce métier.

Ce qui lui plait : perfectionner ses techniques pour donner le meilleur aux sols et aux plantes : l’observation quotidienne des cultures sur certaines périodes lui permet de réduire les doses et le nombre d’interventions avec des produits de protection des plantes. Ce long travail lui permet aujourd’hui d’avoir une production de qualité. Il aime également le contact avec la nature et l’amélioration continue de ses techniques de production.

Laura, ingénieure en agriculture, est arrivée il y a un peu plus d’un an sur l’exploitation avec pour projet : la valorisation des productions. Le projet « du grain au pain » a donc été mis en place, très rapidement.

 

Quel est votre rôle au sein de la ferme ou de l’entreprise ?

David s’occupe de la production des céréales et des autres cultures, ainsi que la mouture avec un moulin sur meules de pierre (transformation du grain en farine).

Laura s’occupe de la transformation des matières premières en pains, préparations, biscuits … et de la commercialisation.

Il n’y a pas vraiment de journée type. Chaque début de semaine, nous passons les céréales dans le moulin pour les transformer en farine. Nous utilisons donc toujours de la farine fraiche.

Du mercredi au vendredi : début de la journée à 5h pour faire le pain, cuisson au four à bois jusque 13h environ puis commercialisation ensuite. La journée se termine le plus souvent vers 20h30 – 21h.

La qualité des produits de la Ferme des Collines

Nous nous différencions sur plusieurs points :

  1. La maitrise totale de la filière du grain au pain : aucun intermédiaire, tout est fait sur la ferme !!!
  2. Les méthodes de production des cultures : nous pratiquons l’agriculture de conservation, qui met en œuvre 3 principes à l’échelle de la parcelle :
  • Travail minimal du sol
  • Les associations et rotations culturales
  • La couverture permanente du sol

Cette agriculture démontre de nombreux bienfaits pour l’environnement. Elle permet d’améliorer la fertilité des sols et de diminuer l’impact phytosanitaire. Nous ne travaillons pas le sol et semons directement dans les couverts végétaux. Cela permet d’éviter les repousses mais également de conserver et nourrir l’ensemble des organismes du sol, notamment les vers de terre : des alliés indispensables !

  1. Du grain à la farine : Nous utilisons des variétés anciennes de blé pour réaliser nos produits, qui datent du début des années 1900 et ont des qualités nutritionnelles et gustatives remarquables. Les différents blés anciens, en agriculture de conservation, se développent tranquillement avec un minimum d’interventions, juste ce qu’il faut pour vous garantir la meilleure qualité. Ils sont ensuite récoltés, puis stockés : aucun produit phytosanitaire n’est utilisé lors du stockage.

Puis, nous sélectionnons ce blé et le trions afin d’éliminer un maximum de déchets. Ensuite, nous le transformons en farine, en utilisant un moulin sur meule de pierre. C’est un procédé ancien qui permet de conserver l’ensemble des qualités nutritives et gustatives du grain. Les différentes variétés sont ensuite minutieusement assemblées afin de développer un maximum de saveurs.

Le moulin à meule de pierre permet de moudre plus lentement le grain afin d’obtenir une farine de qualité supérieure.

  1. Tous nos produits sont SANS AMELIORANTS SANS ADDITIFS SANS ENZYMES SANS CONSERVATEURS … afin d’avoir le vrai goût du blé et des autres céréales.
  2. De la farine au pain :  La farine obtenue est additionnée à l’eau, au sel et au levain.

Le levain est réalisé avec la farine de la ferme, c’est notre seul agent de fermentation. Le pain a un goût plus prononcé, tout en restant doux, plus digeste, et bénéficie d’une meilleure conservation.

Le pétrissage est très lent et très court (moins de 5 minutes), et le façonnage est réalisé à la main. Nous intervenons très peu afin d’améliorer la digestibilité.

La fermentation dure plusieurs heures, cela permet de développer les arômes et la texture de la pâte. Pour finir, la cuisson est réalisée au feu de bois, le goût est incomparable. Nos techniques ont l’avantage d’aboutir à des produits plus digestes et mieux tolérés par l’organisme. Chaque pain est unique, du semis jusqu’à la cuisson, de nombreux facteurs naturels influent sur le goût et l’aspect du produit, nous devons donc nous adapter à chaque étape, c’est ce qui est passionnant dans notre métier.

La Ferme des Collines et Pourdebon

Nous avons choisi de travailler avec Pourdebon pour élargir notre clientèle, faire découvrir nos produits aux clients de différentes régions. Également pour la simplicité d’utilisation, la disponibilité des interlocuteurs et le design attractif et la simplicité du site internet.

Ils partagent avec nous de nombreuses valeurs :  la valorisation des producteurs locaux et de leurs produits, la mise en avant d’une agriculture durable, la qualité des produits, la valorisation du circuit-court de l’agriculteur au consommateur.

Idée recette

Des tartines au four (avec le pain ancien, rustique ou champêtre aux graines), le burger végétarien (avec les pains burger) ou en encore la ficelle Picarde (avec la farine).

Retrouvez nos autres interviews

Photo illustration Wesual Click

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*