Accueil » Pourdebon : une livraison neutre en carbone
livraison neutre en carbone

Pourdebon : une livraison neutre en carbone

Au delà de notre engagement sociétal auprès des petits producteurs et artisans français, nous sommes aussi conscients des enjeux du transport sur l’environnement, c’est pourquoi grâce à Chronopost nous nous engageons sur une livraison neutre en carbone.

Une étude de la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance) prouve que le e-commerce a un fort impact positif environnemental. En effet, un colis acheté sur internet permet d’économiser 10km en moyenne. Ce qui devient un nombre important rapporté au nombre de colis envoyés tous les jours et permet la réduction de l’empreinte CO2. Le modèle du e-commerce permettrait même ”de diviser par 4,5 la consommation de ressources non-renouvelables liée aux déplacements et de diviser par 2,97 les dommages causés aux écosystèmes” (étude Fevad).

Une livraison neutre en carbone ultra directe

En choisissant de commander sur Pourdebon.com et donc de privilégier les circuit courts, vos produits arrivent chez vous par le chemin le plus court possible, en direct des producteurs. Chez nous, pas d’entrepôt de stockage c’est le fermier qui envoie directement ses produits chez vous !

Des produits frais et cueillis à maturité

Pas besoin de 12H d’avion ou plusieurs semaines en cargo pour que nos produits arrivent chez vous. Une fois remis à Chronopost, il leur faut 24h pour arriver dans votre cuisine. Les fruits et légumes sont donc cueillis à maturité pour vous assurer le meilleur goût possible !

livraison neutre en carbone chronofresh

Engagements pour une livraison neutre en carbone

Avec Chronopost, nous nous engageons pour une livraison la plus neutre en carbone possible de 2 façons.

Chronopost est un transporteur qui est engagé dans une démarche résolument environnementale. En effet, la livraison des colis est neutre en carbone et sans surcoût.

Cette neutralité carbone est permise grâce à une politique de réduction des émissions carbone ainsi que par la compensation carbone de chaque émission de transport restante.

La réduction des émissions de gazs à effet de serre

Chronopost s’est engagé, depuis 2008, en signant la Charte Objectif CO2. Cette charte offre aux transporteurs routiers de marchandises des engagements volontaires dans le cadre de la réduction des émissions de CO2. Cette charte a été instituée par l’Admet et le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, chargé des Transports. Chronopost a alors choisi 4 axes principaux pour s’engager : le véhicule, le carburant, le conducteur et l’organisation du flux de transport.

Chronopost réalise de nombreuses actions afin de réduire son impact environnemental. Ces actions sont notamment le développement d’une flotte de véhicules propres et alternatifs comme les véhicules électriques ou les vélos-cargos mais aussi la livraison à pied grâce au triporteur ou au trolley.

Cela permet une réelle optimisation des trajets, du développement de réseaux de proximité, de l’éco-conduite… Grâces à ces actions mises en places, les émissions de CO2 ont été réduites de 35% par colis.

Il y a également d’autres développement similaires comme les ELU (espace logistique urbain) pour réduire les distances, massifier les points de dépôt et développer le transport en véhicules alternatives. Les agences sont aussi un moyen de s’engager notamment en s’alimentant en énergie renouvelable.

Les services de transport alimentaire par Chronopost

La compensation carbone

En plus de réduire au maximum ses émissions carbones, Chronopost investit dans des projets à travers sa politique globale de RSE DrivingChange. Chronopost investit ainsi dans 2 projets dédiés à la production d’énergie plus propre et renouvelable afin de compenser 100% de ses émissions de transport restantes.

Ces projets sont dédiés à la production d’énergie plus propre et renouvelable afin de compenser totalement les émissions de transport restantes. Ces projets sont internationaux, l’un se déroule en Inde et concerne le développement de l’énergie éolienne, l’autre a lieu au Brésil avec la production d’énergie via la méthanisation et ainsi la valorisation des déchets.

N’hésitez pas à découvrir nos autres actualités !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*