le café de spécialité

Le café de spécialité

Culture, récolte & impacts

Boire un café, se faire couler un café, commander un café… Le café fait partie intégrante de notre quotidien aujourd’hui. En France, 90% de la population consomme du café. Mais sommes-nous vraiment au fait des pratiques qui entourent ce liquide si particulier ? Qu’est-ce que le café de spécialité ?

Aujourd’hui nous avons appris grâce aux précieux savoir-faire de Julien ce qu’était le café de spécialité. La démarche entière est noble et nous tenions à la partager. Une démarche qui est à la fois humaine, qualitative et respectueuse de l’environnement. En effet ,le café de spécialité est un café de terroir qui respecte chaque étape de sa production. Nous nous sommes intéressés à la culture, la récolte et les impacts du café de spécialité.

‘’Un café qui change le monde tasse après tasse’’

Trouver du café bio

C’est au Pérou qu’est récolté le café de spécialité. Le café arabica pousse en effet en hauteur et en zone ombragée. Ce café de caractère est choisi pour sa finesse et sa robustesse. Les plantations de café bio à Sanchirio culminent entre 1300 et 1800 mètres d’altitude. En effet les plantes ont besoin de température douce et d’un climat humide pour s’épanouir. Ces procédés sont aussi des moyens de lutter contre la rouille, une maladie qui attaque les feuilles d’arabica et qui se développe de plus en plus avec le réchauffement climatique.

La récolte des cerises

Récolter du café bio

La récolte se fait par la communauté de Sanchirio Palomar avec laquelle travaille étroitement La Tribu. Les produits sont ramassés et choisis minutieusement à la main. Seules les cerises les plus mûres (au bout d’environ six mois) sont cueillies. Après avoir été choisies, les cerises sont amenées dans une station de traitement pour être transformées. Ces acheminements s’effectuent tous les soirs car les cerises doivent être transformées dans les 12h suivant leur récolte.

Un contrôle de qualité est effectué et le producteur est réglé dans la foulée après une pesée des produits. Les produits non conformes sont utilisés comme compost. Il faut ensuite trier les cerises puis les envoyer dans des machines pour créer des grains parfaits. Le moment est ensuite à la fermentation entre 8 et 36h qui fait tout le goût particulier du grain de café. Une fois les graines fermentées, il faut les faire sécher dans un grand four de séchage toute la nuit. Le produit obtenu est un grain nu, alors appelé ‘’café vert’’ ou ‘’or vert’’, de qualité et très convoité.

Tout au long de ce procédé, l’accent est mis avant tout sur la qualité et le respect à la fois de l’environnement et du produit. 

La prochaine fois que vous ferez couler votre café, imaginez tout ce qu’il a déjà pu se passer pour que le précieux liquide noir arrive dans votre tasse…

Les impacts du café bio

Un des grands projets du Café La Tribu en plus de créer et d’apporter des produits de qualité à leurs clients, est avant tout de protéger les petits producteurs et de produire et vendre dans une relation équitable. Il s’agit de récompenser honnêtement les petits producteurs pour leur travail en s’appuyant sur le principe du commerce équitable.

Par ailleurs, le projet se teinte aussi d’une valeur humaine car ils participent aussi à l’insertion professionnelle du handicap en France. En effet, La Tribu a choisi de s’engager à travailler avec un ESAT (établissement et service d’aide par le travail) pour le conditionnement de ses produits.

Nous remercions Julien et toute l’équipe de La Tribu pour ces découvertes intéressantes, retrouvez la boutique de La Tribu sur Pourdebon. Si vous avez aimé cet article, faites-vous un café et lisez-en d’autres comme celui sur le chocolat pour accompagner votre boisson.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*