Accueil » C’est quoi des huîtres triploïdes ?
huître triploïde comment la reconnaitre

C’est quoi des huîtres triploïdes ?

Depuis quelques années, quand il s’agit des huîtres, nous entendons souvent parler d’huître triploïde en opposition aux huîtres diploïdes.

Qu’est-ce-qu’une huître triploïde ?

Dans le cycle naturel de l’huître, la reproduction a lieu une fois par an, en été. C’était ainsi, et les ostréiculteurs avaient pris l’habitude de ne pas proposer d’huîtres à la vente sur cette période ou alors de prévenir le consommateur qu’elles seraient laiteuses, du fait de la période de reproduction. Un phénomène tout à fait naturel remis en cause par l’arrivée des écloseries et des huîtres triploïdes.

Une histoire de chromosomes

Comme bon nombre d’êtres vivants (dont l’homme), l’huître contient normalement deux jeux de chromosomes, on dit qu’elle est diploïde. Créées artificiellement, les huîtres triploïdes ont elles un jeu de 3 chromosomes, qui les empêchent ainsi de se reproduire naturellement, on dit qu’elles sont stériles et elles n’ont donc pas de période laiteuse, pouvant ainsi se consommer toute l’année et non plus uniquement les fameux “mois en -R”.

Les avantages des huîtres triploïdes

Plusieurs choses ont su convaincre certains ostréiculteurs d’élever des huîtres triploïdes :

  • pas d’énergie consacrée à la reproduction, seulement au développement des huîtres
  • on passe ainsi d’un cycle de production de 3 ans normalement à 2 ans
  • pas d’huîtres laiteuses en été (car pas de reproduction) et donc plus de ventes en cette période où les touristes sont très demandeurs

Aujourd’hui, près de 80% des ostréiculteurs français proposent des huîtres triploïdes. Certains tout au long de l’année, d’autres seulement en été pour proposer à la vente des huîtres non laiteuses au consommateur.

Pourquoi consommer des huîtres diploïdes ?

Pour respecter la saisonnalité tout d’abord et suivre le cycle de la nature. En tant que consommateur, nous avons aussi une responsabilité face à ce que nous mangeons et comprendre que l’huître en été est laiteuse et donc peut-être moins agréable à manger (bien que certains amateurs l’adorent comme cela) c’est aussi ça la saisonnalité !

Pour leur endurance ! On reproche souvent à l’huître triploïde d’être fragile. En effet, comme elle est créée dans un milieu stérile pour être stérile, elle a un taux de mortalité très élevé une fois arrivée en mer, car comme pour un être humain qui n’aurait pas fait ses anticorps, elle n’est pas équipée pour s’adapter à un milieu plus “hostile”.

Pour une histoire de goût, on peut reprocher aux huîtres triploïdes d’avoir le même goût toute l’année, là où une huître née en mer va donner des goûts différents à chaque saison. Plus charnue en décembre, plus iodée en septembre, autant de différence qui pourront charmer les amateurs.

Comment reconnaître une huître triploïde ?

Il est très difficile de différencier une huître triploïde d’une huître diploïde. A part en été, où les huîtres diploïdes seront laiteuses car en pleine période de reproduction à côté desquelles les triploïdes gardent un aspect similaire toute au long de l’année à la dégustation.

Certaines huîtres triploïdes peuvent avoir une sorte de petit bec qui remonte vers le haut, certains parlent alors de “bec de la triplo”. Néanmoins, à force de sélection pour créer les huîtres triploïdes, les écloseurs ont réussi à faire disparaitre cette particularité.

Pour permettre de reconnaître les huîtres dites “naturelles” (ou diploïdes), certains ostréiculteurs sont entrain de développer un étiquetage spécifique qui mentionne « huîtres non triploïdes et nées en mer » afin d’aider le consommateur à s’y retrouver !

Retrouvez notre article pour bien choisir ses huîtres et aussi toutes nos idées recettes à base d’huîtres.

 

2 Commentaires

  1. Belle articles décrivant les huitres biploide et triploide.

    Je voudais aussi indiquer que les huitres triploides me rendent malade (…comme un chien), à savoir passer une bonne partie de la nuit suivant une dégustation à tout renvoyer pendant des heures, par le haut comme par le bas. Alors un fournisseur qui garanti des huitres biploides serait plus que le bienvenu.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*