résultats du concours e-producteurs 2019

Gagnants du concours e-producteurs 2019


La première phase du concours e-producteurs 2019 vient de s’achever. Organisé par Pourdebon.com pour la troisième année consécutive, le concours “E-producteur préféré de votre région” dévoile les lauréats régionaux élus parmi les 237 candidatures reçues. Chacun des lauréats se verra offrir par Pourdebon.com des outils de communication digitale pour valoriser leurs savoir-faire, une boutique e-commerce et la solution logistique clé en main pour rendre leurs merveilleux produits du terroir accessibles dans toute la France en quelques clics !

Rappel des principes du concours e-producteurs 2019

Le concours e-producteurs 2019 a pour but de valoriser les producteurs de toutes les régions françaises et de faciliter la distribution de leurs produits au niveau régional et national grâce à la mise en place de leur boutique en ligne, d’une solution logistique qui respecte la chaîne du froid avec Chronofresh et de dispositifs digitaux clés en main. Leur sera aussi consacrée une campagne de communication digitale d’une valeur de 5 000 euros incluant un shooting photo, une mise en avant de leurs produits sur différents médias (750gr, Facebook, Google…) et auprès des partenaires Pourdebon.com via des jeux-concours, des recettes…

Les gagnants sont sélectionnés par le jury, composé de l’équipe Pourdebon.com, Pascale Weeks rédactrice en chef de 750G, auteur et blogueuse culianire et Nadia Arestan auteur du Blog Paprikas et de plusieurs livres de cuisine, selon des critères de qualité gustative, mais aussi de qualité de production et/ou de signe distinctifs de qualité (Meilleurs Ouvriers de France, Label AOP, AOC, Bio ou AB, Collège Culinaire de France, Médaillé du Concours Général Agricole…). Pour prétendre au titre de grand gagnant national, les 12 gagnants régionaux devront passer l’étape ultime de la dégustation à l’aveugle. Pour être désigné lauréat national fin avril du concours e-producteurs 2019, il faudra émouvoir l’ensemble du jury avec leurs produits, afin de remporter (en plus des autres lots précités) le tournage d’une vidéo sur le lieu de son exploitation !

Portraits des vainqueurs régionaux du concours e-producteurs 2019

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES – La Fromagerie d’Aurillac, Géraud GrangeLoupiac (15700)

Dans le Cantal, dès 1922, la famille de Géraud Grange commençait à transformer du lait de vaches Salers en fourme de Cantal. Après différentes expériences sans rapport, Géraud Grange s’est définitivement installé en 2013 dans son village natale, à Loupiac, pour y fonder la fromagerie d’Aurillac, héritière des savoir-faire utilisés depuis trois générations pour réaliser et affiner des fromages AOP comme des Salers, Cantal, Saint Nectaire, Tomme D’Auriac, Fourme d’Ambert ou encore Bleu d’Auvergne. En plus de la production, Géraud Grange sillonne les routes d’Auvergne pour dénicher les meilleurs fromagers de sa région.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ -Ferme Chambon, producteurs de fromages Sancey-le-Grand (25430)

Venu d’Auvergne, en 1990 la famille Chambon s’installe à Sancey-le-Grand dans le Doubs pour y élever des vaches Montbéliardes. En 2001, leur fils aîné les rejoint sur l’exploitation, au moment où le Morbier obtient son AOC. La famille se lance alors dans la production de fromages fermiers en nourrissant leurs laitières et génisses avec la meilleure herbe possible afin d’obtenir le lait parfait qui permet la production de Morbier et de Comté AOP, mais aussi de Tomme, divers fromages frais, ou encore de yaourts.

BRETAGNE – Cailles de Chanteloup, Famille PrimaultChanteloup (35150)

Situé à 15km de Rennes, sur la Route des Gourmets à Chanteloup, Christophe Primault a repris depuis 1991 l’élevage et la production de cailles, pigeons, faisans, perdrix et poules soie. Les œufs récoltés sont soit proposés directement à la consommation ou à la reproduction, et les oiseaux sont préparés sur l’exploitation.

Des produits déjà travaillés sont également réalisés par le producteur : des cuisses de cailles, des filets, des cailles ou pigeons prêts à être farcis, des filets de cailles et pigeons fumés, des œufs cuits en bocaux, et des gammes de terrines et rillettes ainsi que des plats préparés (fricassés et cuisses cuisinées).

Enfin, depuis 2019, Cailles de Chanteloup propose Caillimero, le seul œuf de caille Bleu Blanc Cœur en France, le label qui certifie un apport nécessaire en oméga 3 grâce à l’alimentation des volailles.

GRAND EST – La Ferme Maurer, maraîchers Dorlisheim (67120)

Composée de cinq unités (conventionnelle, bio, en cueillette libre, horticole et un magasin de vente directe avec un restaurant), la ferme familiale Mauer s’est diversifiée depuis 1986 dans la production de fruits et légumes de saison. Conscients des enjeux de l’alimentation, ils sont actuellement en conversion à l’Agriculture biologique et d’ici 10 ans, l’ensemble des 200ha de la ferme sera cultivé sous ce label pour nourrir les hommes sur la durée.

Ces paysans modernes ont construit leur notoriété grâce à leurs asperges au printemps (900 000 pieds), leurs tomates en été (une trentaine de variétés sur 150 000 pieds dont plus la moitié en bio) et leurs courges et potirons à l’automne (200 000 pieds avec également plus de la moitié de la production en bio). La Ferme Maurer souhaiterait également retourner à la production de cornichons qui occupait 50ha entre 1992 et 1955, mais cette fois en les cultivant en bio.

CENTRE-VAL-DE-LOIRE – Ferme du Couerton, vollailler et maraîcherArville (41170)

Après avoir travaillé 10 ans à Paris, Adèle Champdavoine décide en 2011 de changer de vie en devant agricultrice dans le Perche. Aujourd’hui, elle produit fruits légumes, œufs et volailles qu’elle distribue directement à des chefs étoilés du Loir-et-Cher, de Paris, ainsi qu’à des particuliers, sur des réseaux de circuits-court depuis 2012. Depuis un an son exploitation est en conversion bio pour proposer des produits encore plus en accord avec son idée de la culture et de l’élevage.

HAUTS-DE-FRANCE – Ferme de Bonne Espérance, maraîcherPetite-Forêt (59494)

La Ferme de Bonne Espérance, tenue par la famille d’Adeline Guisgand depuis 1987, est une exploitation maraîchère de 35ha dans le Nord, à Petite-Forêt. Leur production en agriculture intégrée suit la saisonnalité et propose des légumes, des céréales ainsi que des plants de légumes et de fleurs. Prochainement, la ferme convertira 1ha de l’exploitation pour proposer des produits en bio.

ÎLE-DE-FRANCE – Elevage la Doudou, producteur de laitCheptainville (91630)

Depuis 30 ans, la ferme pédagogique La Doudou tenue par Sylvie Nowakowski et sa famille compte un cheptel de 60 chèvres et 15 vaches pour la production laitières ainsi que tous les animaux de la ferme pour la partie pédagogie : cochons, poules, oies, ânes…

Avec le lait de chèvre et de vache, sont fabriqués de manière artisanale des yaourts, fromages, faisselles ou encore fromages blancs.

NORMANDIE – Maison Argentain, maraîcherOcteville-sur-Mer (76930)

Depuis 4 générations de maraîcher, primeur, Maison Argentain propose ses cultures de légumes, notamment des légumes rares (17 variétés de tomates) et une cinquantaines d’aromates. Leurs parcelles sont travaillées en agriculture raisonnée, sans pesticides, en contrôlant également l’utilisation de l’eau. Ils travaillent sur des solutions plus durables pour que les plantes poussent le plus naturellement possible : en permaculture, avec des préparations biodynamiques ou encore avec en leur faisant écouter de la musique !

NOUVELLE-AQUITAINE – Ferme de Vertessec, producteurs de volaillesAvensan (33480)

C’est en 1973 que Michel Petit, passionné par l’élevage de volailles, démarre l’aventure Vertessec. Dès le début il choisit de se tourner vers une production qualitative avec des races rustiques, comme la Dorée ou la Faverolle, qui grandissent en liberté. Pour le confort des animaux, la famille Petit réhabilite les « marensines », des cabanes utilisées autrefois en Hautes Landes pour l’élevage de la volaille. L’alimentation de l’élevage est basée sur un mélange de céréales garantit sans OGM et provenant d’exploitations voisines.

Depuis toujours les volailles sont préparées de manière artisanales à Vertessec et depuis 2011, Alexandre Petit, diplômé de l’école Lenôtre, diversifie l’offre en transformant certains produits, sans aucune aide automatique. Aujourd’hui, la ferme propose donc des volailles, lapins, rôtis, terrines, pâtés, saucisses, confit ou encore foie gras.

OCCITANIE – Coopérative Sathoan, pêcheursSète (34200)

Sathoan est une coopérative maritime qui regroupe plus de 100 pêcheurs professionnels sur l’ensemble de la façade de Méditerranée Méditerranée, de la frontière Espagnole jusqu’en corse. Particulièrement attentifs à la qualité de leurs produits ils développent depuis plus de 5 ans des démarches innovantes pour une gestion durable des ressources et la promotion de leurs produits au travers de signes officiels de qualité. Grâce à ces démarches, ils ont obtenus un Label Rouge pour une soupe de poisson ainsi que deux marques collectives de certification : “Thon rouge de ligne, pêche artisanale” ainsi que « Espadon de Ligne, pêche artisanale sur des poissons pêchés à l’hameçon ».


PAYS-DE-LA-LOIRE – Limero, producteurs d’escargotsMarcillé-la-Ville (53440)

Après avoir été licenciée en 2010, Christine Pichard s’est reconvertie avec son mari, Jean-Claude, dans l’élevage d’escargots. Sur 4000m2 de parcs extérieurs, ils s’occupent de 1 200 000 escargots par an. Dans une salle de production construite par leurs soins, le couple conditionne et prépare des gros gris en coquilles, des terrines, des mini-bouchées et des rillettes.

PACA – Pasta Piemonte, pâtes artisanaleMenton (06500)

Installés depuis 2013 au cœur de Menton, Pasta Piemonte a pour ambition d’associer le savoir-faire et la tradition italienne à la qualité des produits du terroir azuréen, comme par exemple, les Raviolis au citron de Menton. Seule maison en Bio de la Côte d’Azur, elle a été fondée par Luisa et son fils Maître Pastier, Riccardo, qui ont à cœur de favoriser l’économie circulaire, notamment en sourçant leurs matières premières au niveau local. En plus des fameux raviolis, Pasta Piemonte propose nombre de spécialités revisitées : pâtes fraîches, polenta, risottos, panettone et autres pâtisseries.

Rendez-vous fin avril pour découvrir le lauréat national du concours e-producteurs 2019 !

Découvrez nos autres portraits de producteurs

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*