faire pousser des déchets alimentaires

Faire son potager maison

Faire pousser ses fruits et légumes à partir de restes, c’est très facile !

Dans une démarche éco responsable, il est important de savoir réutiliser nos déchets notamment alimentaires. Saviez-vous qu’il n’était pas si compliqué d’utiliser vos noyaux, pépins et autres restes de fruits et légumes pour créer votre propre petit potager écolo ?

Aujourd’hui nous vous présentons plusieurs méthodes pour ne rien gâcher. Ces alternatives peuvent également donner lieu à un moment de partage en famille. Les enfants sont souvent friands de ce genre de bricolage et jardinage, n’hésitez pas à les faire participer !

Que peut-on réutiliser ?

Il existe de nombreux moyens de recycler vos fruits et légumes. Il existe déjà de nombreuses recettes pour ne pas jeter vos fanes ou vos épluchures.

En ce qui concerne les graines, pépins ou noyaux, on peut les faire germer. Pour cela il faut quelques objets de base comme un verre, de l’eau, des cure dents, de la terre, des bacs types bacs à fleurs, quelques outils de jardinage, du coton…

En effet, c’est dans le coton humide que vous pouvez disposer des pépins afin qu’ils germent. Vous pouvez utiliser par exemple des pépins de pomme, de poire, de raisin, de tomate ou encore de citron. Il est nécessaire de rincer les pépins avant de les mettre dans le coton. Le coton doit rester humide en permanence pour permettre le développement des jeunes pousses.

Une fois que les pousses ont évolué, vous pouvez les transplanter délicatement dans un pot plus grand et les mettre en terre. Selon la variété, il faut ensuite la mettre en terre pour qu’elle continue tranquillement sa croissance. Pour avoir un pommier, il faut par exemple attendre une trentaine de centimètres avant d’aller le planter dans son jardin. En effet, les plantes qui ont évolué en intérieur doivent déjà être suffisamment résistantes pour découvrir l’extérieur (pluie, vent et terre).

Au niveau des légumes, vous pouvez utiliser vos chutes et restes de légumes et les planter dans la terre comme les extrémités de la carotte ou du poireau. Cette partie s’appelle le collet et permet une régénération.

Le noyau d’avocat

Une des tendances du moment est l’avocado toast, une tartine d’avocat bien frais. Les avocats sont souvent importés et leur empreinte carbone est conséquente. Ainsi si vous en consommez, voici une façon facile de réutiliser le noyau.

Le noyau d’avocat a cela de particulier qu’il germe presque à chaque fois et donne ensuite une plante verte que l’on peut conserver chez soi.

Il faut planter des cure-dents dans le noyau (comptez-en 4-5) puis installez-le dans un verre d’eau. La base du noyau doit toujours être immergée. Pour que la plante grandisse et s’épanouisse, il faut qu’elle soit dans un environnement ensoleillé et tempéré. Il ne faut pas oublier de changer l’eau de manière régulière afin d’éviter que le noyau se mette à pourrir.

Votre futur potager écolo est à portée de main !

Si vous avez aimé cet article, lancez-vous ! et découvrez nos autres articles ainsi que nos recettes. Pour faire le plein de bons produits français du terroir, rendez-vous sur Pourdebon.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*