Rencontre avec la Confiserie Nougats Laurmar

Rencontre avec la Confiserie Nougats Laurmar

Laurmar est une histoire de famille… Pour l’explication détaillée, vous avez Laur de Laurent l’ainé, Mar de Marion sa petite sœur. La petite entreprise s’est implantée dans le sud Vaucluse à deux pas de l’Isle sur la Sorgue, au cœur de la Provence et non loin du Lubéron. Depuis une dizaine d’année, ils s’efforcent à proposer des nougats de qualité issus de matières premières de notre région. Pourdebon est allé à leur rencontre pour en savoir plus, c’est Mireille et Bruno qui nous répondent…

Première question pour les gourmands, le nougat, comment c’est fabriqué?

Mireille et Bruno nous répondent en détails. La Confiserie a l’avantage d’être située dans une région traditionnelle de la production d’amandes mais aussi celle du miel de lavande qui sert à la production du nougat. La première étape, c’est la sélection des amandes et des pistaches, amandes qui sont torréfiées pour révéler tous ses arômes. En parallèle, on déshydrate le miel de lavande. Un sirop de sucre et une meringue sont élaborés pour constituer la base de la pâte de nougat.

La meringue, le miel déshydraté et le sirop de sucre sont mélangés pour obtenir cette pâte si délicieusement sucrée que nous adorons. On ajoute alors les amandes et les pistaches, c’est aussi là qu’il est possible d’aromatiser le nougat avec des parfums originaux. Le nougat est ensuite coulé dans des moules où il solidifie pour la découpe finale.

Quels sont les rôles de Mireille et Bruno au sein de la confiserie?

« En 2006, après une reconversion professionnelle, nous avons décidé avec Laurent de nous lancer dans la confiserie. Je m’occupe personnellement de l’aspect commercial et de la mise en valeur des produits », commence Mireille. « Je suis chargé pour ma part de la mise au point des recettes, des premiers tests jusqu’aux produits vendus », ajoute Bruno, son fils. « Notre force, c’est de travailler en famille, d’être polyvalents et de mutualiser toutes nos idées, par exemple, quand on cherche des recettes adaptées pour certains évenements. » Mireille précise « Nous avons par exemple créer un nougat au coing pour la fête du coing de Cotignac. Toutes nos références et gammes représentent notre terroir, certains de nos clients sont fans de certaines de nos nougats aux olives pour les marchés provençaux. »

Et une journée type à la confiserie Laurmar , c’est comment?

« Ce n’est jamais la même journée », s’exclame Bruno. « Quand nous vendons sur les marchés, les journées commencent tôt entre la préparation, la route, l’installation avant de rencontrer nos clients toute la matinée. Pourtant, aller à la rencontre des personnes pour leur faire découvrir nos spécialités est toujours un plaisir. » Les clients de la confiserie, ce sont beaucoup des touristes français et internationaux attirés par ce produit typique. Sinon il y a les locaux qui, pour les fêtes de Noël, raffolent de cette confiserie.
« Si ce n’est pas la vente en direct, nous produisons. Entre la préparation des ingrédients et du matériel, nous avons bien une demi-journée de travail à l’atelier », continue Mireille.

Pourquoi avoir décidé de fabriquer du nougat?

Mireille et Bruno sont passionnés par leur métier, après, pourquoi le nougat? « Et bien, pourquoi pas? », demande Mireille. Leur volonté est surtout de mettre en avant les circuits non-industriels et une production avec des ingrédients sélectionnés localement pour leur qualité, notamment le miel de lavande et les amandes.
En plus, le nougat est un produit de leur région qu’ils souhaitent s’approprier à leur façon. « Ce qui nous différencie, c’est que nous souhaitons adapter cette recette traditionnelle et la sublimer avec des produits originaux », affirme Bruno. « Nous vous avons donné l’exemple du coing, il y a aussi le citron d’Apt ou la noix de Grenoble. »

Quelles sont les valeurs que vous partagez avec Pourdebon ?

« Nous avons choisi de nous développer sur Pourdebon pour présenter notre travail à tous les clients qui nous connaissent pas encore et faire découvrir les produits du Sud-Est grâce à cette vitrine en ligne » commence Bruno.
« Les valeurs de Pourdebon sont également les nôtres, consommer nos produits de région, en circuit court afin de valoriser le terroir et enfin aider les consommateur en recherche des produits de qualité », finit-il.

Pour finir, une idée recette à réaliser avec vos produits?

Alors là, Mireille a plein d’idées, pour n’en citer que quelques-unes, on a le rôti de porc au nougat aux olives de Nyons, ou bien l’assortiments de fromages frais « apéro surprise » avec du nougat aux noix. Des associations qui nous donnent l’eau à la bouche, pas vous?

Découvrez les produits de la Confiserie Nougats Laurmar ici !

Et pour plus d’interviews producteurs c’est par ici !

Résumé
Photo ofLaurent DELADE
Nom
Laurent DELADE
Site Web
Fonction
Artisan confiseur
Société
Nougats Laurmar
Mots-clés

Suivez nos actualités chaque semaine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*