Accueil » Rencontres » Rencontre avec La pendue
La pendue

Rencontre avec La pendue

Comment vous appelez-vous ? Parlez-moi un peu de vous ?

Moi, c’est Marine, passionnée de tout ce qui se mange, de bon, de local, de bio et de produits qui racontent une histoire. J’ai créé fin 2020 La Pendue, un univers autour de la fermentation. Après avoir grandi dans la campagne grenobloise et passé mon adolescence en Californie, je me suis lancée dans des études dans le commerce. J’ai beaucoup voyagé, déménagé 17 fois en 15 ans, je suis allée travailler 10 ans à Paris et Genève. Ma spécialité ? Le marketing, dans des grosses boites, avec plein de trucs super, mais qui ne me correspondaient plus vraiment à la longue. (Cette quête de sens assez générationnelle dont tout le monde parle).

Alors je suis partie m’installer dans la Loire, rejoindre des amis et créer un truc bien chouette au milieu de la campagne ligérienne. Je suis, depuis maintenant deux ans, passée de ce qu’on appelle “bobo” à “néo-rurale”. La Pendue est née d’une envie d’entreprendre, d’une envie de faire des choses de mes propres mains, mais surtout des bonnes choses! 

Quel est votre rôle au sein de votre société ?

Je suis la fondatrice, présidente et personne à tout faire de l’entreprise. La Pendue c’est en fait moi au quotidien, de la production à la vente, de la gestion au conditionnement.

Mais derrière moi il y a mes deux associés, qui apportent soutien et expertise, dont Thomas (artisan brasseur) et son équipe, mais aussi Hugo (œnologue chevronné). Il y a également toujours des amis disponibles pour donner un coup de main. Oh et il ne faut pas oublier des supers fournisseurs, partenaires, clients et tant d’autres ! Je suis bien entourée.

Comment se déroule une journée type ?

Si seulement il y en avait une ! l’activité est surtout scindée en catégories entre lesquelles je partage mon temps:

  • la production (qui est très saisonnière pour la lactofermentation puisque c’est à moi de m’adapter aux légumes et saisons de la Loire), 
  • le conditionnement (la mise en pots/ bouteille), selon les besoins de stocks, et avec une gamme très large et très variée, il y a toujours de quoi faire !
  • la vente (c’est bien beau de produire des produits et boissons qui sortent un peu des sentiers battus, mais encore faut-il les vendre et les livrer !)
  • le marketing (je réalise tout moi-même, des étiquettes, au site internet, à la gestion des réseaux sociaux et tout autres supports de vente (flyers, PLV, affiches, etc.)
  • et bien sûr l’administratif ! Un point important à ne pas négliger. Entre la comptabilité, la gestion des stocks, etc. cela représente aussi une grosse partie du temps

Depuis quand êtes-vous producteurs ? Pourquoi avoir choisi ce métier ? Qu’est ce qui vous plaît dans ce métier ?

J’ai découvert la lacto-fermentation il y a quelque temps (en plus de faire mon vinaigre depuis des années). Du coup, la fermentation m’ a été une évidence quand j’ai eu besoin d’un changement de vie drastique il y a 2 ans pour lancer La Pendue et j’en suis sacrément contente ! 

La fermentation permet de revenir à des basics.C’est un procédé naturel et organique qui existe depuis des millénaires et qui (la plupart du temps) ne nécessite aucune énergie. 

Je guide simplement les ingrédients pour que les bactéries et levures naturellement présentent se développent et créent elles-même leur propre milieu de conservation. 

Je trouve cela fascinant dans un monde où l’humain est constamment en quête de surproduction, de surconsommation et de complexité. On revient à des choses simples et bonnes (pour nous et la planète en négligeant tout de même pas le goût !

Qu’est-ce qui vous différencie ? / Qu’est-ce qui fait la qualité de vos produits ?

La Pendue se différencie de la conserverie “classique”, car aucune de nos préparation n’est pasteurisée ou stérilisée. Vous avez déjà entendu parler des probiotiques ? Toutes ces bonnes petites choses, nécessaires à notre système digestif et dont nous manquons terriblement de nos jours à cause de notre alimentation principalement « morte » ? Oui oui morte, car la plupart du temps (et souvent non sans raison, ce n’est pas une critique), les aliments que nous mangeons ont été pasteurisés, stérilisés, surgelés, cuits, etc. pour éviter tout risque de mauvais développement bactérien.

Mais si c’est bien maîtrisé, les bactéries sont pourtant si bonnes pour notre organisme. Il est donc grand temps de remettre du vivant dans notre assiette !

L’autre force de La Pendue, c’est de proposer une très large gamme de produits fermentés (son Univers Fermentaire). Il y a d’une part les préparations à base de légumes lactofermentés, mais également des vinaigres, moutardes, et boissons comme le Kombucha, la bière et bientôt du vin 😉

Pourquoi avoir choisi Pourdebon pour vendre vos produits en direct au consommateur ?

La Pendue a commencé sa première année et demie en vendant principalement en direct via des marchés et foires ponctuels (Marine est la mieux placée pour parler de ses produits!), mais ne pouvant tout faire seule, elle s’est également tournée via des réseaux de vente plus “classiques” commercialisant localement (via des épiceries spécialisées, magasins bios, supermarchés locaux, bars et restaurants). Cependant, la Loire n’est pas forcément un lieu de passage facile quand on habite loin et La Pendue à toujours eu beaucoup de demandes pour de la vente en ligne, c’est vers Pourdebon qu’elle s’est finalement tournée. 

Quelles sont les valeurs que vous partagez avec Pourdebon ? 

Marine étant une sacré épicurienne en quête de bons produits, de saison, locaux, en circuit court, de choses qui racontent une histoire, produits par des gens passionnés. Il était normal que La Pendue partage les mêmes valeurs et qu’elle cherche donc une solution de vente en ligne dans la même démarche. C’est chose faite ! Merci Pourdebon

Qui est votre clientèle ? Et la part de votre CA en circuit court ?

La clientèle est très variée. Beaucoup de gens restent frileux aux produits qu’ils ne connaissent pas. Leur curiosité s’éveille quand ils commencent à découvrir et surtout à goûter ! Il est donc primordial pour La Pendue de continuer de vendre localement, soit en direct via des marchés et foires ponctuels dans la région, soit même en organisant des animations et dégustations dans des points de ventes existants.

Pourquoi avoir choisi de produire des trempettes ?

Tout d’abord, qu’est-ce que c’est ? Les Trempettes sont des sauces apéros, tartinables, «dips» avec le petit plus de la lactofermentation. L’idée des trempettes était de proposer une alternative apéritive saine et originale qui permet de consommer des aliments lactofermentés d’une autre manière.

Les différents gouts de trempettes

Qu’est ce qui fait la spécificité de cette production ?

La Pendue est la seule à proposer des alternatives lactofermentées sous d’autres formats.

Quel plaisir de pouvoir déguster une recette saine et savoureuse à l’apéro (moment qui a plutôt tendance à être associé à des produits trop gras et peu équilibrés. Là c’est tout benef! Du bon, du sain, du fun avec des recettes originales, faites à la main, en petites quantités au rythme des saisons.  

Comment choisir une bonne trempette ? A quoi faut-il faire attention ?  

C’est avant tout une histoire de goût ! La gamme évolue régulièrement pour s’adapter aux offres saisonnières des maraîchers partenaires. Les associations faites ne sont pas toutes communes. Je prend par exemple, la trempette Potimarron-Poivron. Ces deux légumes ne sont pas habituellement consommés ensemble. Cependant, entre la sucrosité et l’onctuosité du Potimarron, l’amertume du poivron de fin de saison, l’acidité et la salinité de la lactofermentation, nous avons là un équilibre parfait!

Idéalement, comment le conserver ?

Avant ouverture: A conserver de préférence au frais. Si vous ne comptez pas consommer l’intégralité du pot en une fois, pensez à toujours utiliser des couverts propres pour vous servir. Consommer rapidement après ouverture et conserver au réfrigérateur. Faites vous confiance : si l’aspect, l’odeur et enfin le goût n’ont pas changé, vous pouvez encore le consommer !

Quelles meilleures façons d’en profiter  ?

Délicieuses pour l’apéro, pour tremper chips et légumes, sur du pain, avec du fromage frais ou encore pour accompagner viandes et poissons.

Les trempettes se marient particulièrement bien avec des tortillas (ces chips de maïs au goût légèrement sucré) ou encore du fromage frais!

Une idée recette à réaliser avec vos produits ?

Pour un apéro original et qui garantira le plaisir de vos amis: des trempettes, des tortillas et légumes frais à tremper dedans ou encore avec de belles tranches de pain de campagne et du fromage frais pour en faire des toasts.

Mais une autre possibilité est de les utiliser en condiment, voire même sauce pour agrémenter une salade ou des pates !

Et un sandwich maison ! Au lieu d’utiliser de la mayonnaise ou du beurre, imaginez quelques cuillerées de trempettes piperade pour humidifier le pain et une explosion de saveurs à chaque bouchée!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*