Accueil » Focus » Que faire avec des myrtilles ?
Que faire avec des myrtilles?

Que faire avec des myrtilles ?

La myrtille, en plus de ses nombreux bienfaits, est un petit fruit délicieux à déguster frais. Si vous vous demandez que faire avec des myrtilles, lisez cet article !

Comment congeler des myrtilles ?

Vous venez d’acheter des myrtilles, car c’est la pleine saison, mais vous ne savez pas encore quoi faire avec. Pas de panique ! Congeler des myrtilles est très simple. Après avoir rincé vos petites baies à l’eau froide et claire, séchez-les bien, puis disposez-les sur un plateau recouvert d’une feuille de papier cuisson. Laissez-les bien à plat, ne les superposez pas. Placez-les ensuite dans votre congélateur, et quand elles sont bien congelées, vous pouvez les ranger au fur et à mesure dans un sac hermétique de congélation. Elles se conserveront ainsi longtemps, environ un an, jusqu’à la prochaine saison !

Comment manger des myrtilles ?

La myrtille se prête à de nombreuses préparations en cuisine ! Selon si on la récolte à l’état sauvage ou cultivé, sa saveur variera quelque peu, et vous pourrez alors apporter quelques nuances subtiles à vos pâtisseries et autres gourmandises !

Tarte à la myrtille

La myrtille se déguste telle quelle, au petit déjeuner avec un bon yaourt, du fromage blanc, un peu de crème fraiche fermière… Pour le goûter, optez pour de délicieux muffins aux myrtilles, ou pour la traditionnelle tarte à la myrtille. Au cours d’un repas, elle sublimera un magret de canard si vous l’incorporez à une sauce. En dessert, elle est succulente en tarte !

Quelques idées recettes !

Comment faire des muffins à la myrtille ?

Muffins aux myrtilles

Les muffins aux myrtilles sont un must de tous les petits-déjeuners copieux et autres goûters gourmands !
No ratings yet
Temps de préparation 15 min
Temps de cuisson 30 min
Temps total 45 min
Type de plat Goûter
Cuisine French
Portions 12 muffins

Equipment

  • moules à muffins

Ingrédients
  

Instructions
 

  • Préchauffez votre four à 180°.
  • Mélangez dans un bol les ingrédients secs : farine, sucres, levure, sel.
  • Faites fondre le beurre.
  • Mélangez dans un autre bol le beurre fondu, le lait et les œufs jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.
  • Ajoutez progressivement à la préparation beurre/lait/œuf le mélange des ingrédients secs et remuez "grossièrement" ; la farine doit être intégrée, mais le mélange doit demeurer grumeleux
  • Ajoutez précautionneusement les myrtilles, surtout si elles sont fraiches, pour qu’elles ne s’écrasent pas.
  • Dans vos moules à muffins préalablement beurrés, versez la préparation.
  • Faites cuire 25 à 30 minutes suivant votre four, en surveillant en fin de cuisson : vos muffins doivent avoir levé et être colorés !
  • Laissez vos muffins refroidir sur une grille et dégustez avec gourmandise !
Mot Clé muffins, myrtilles
Vous avez testé cette recette ?Dites-nous comment c’était ?
Comment faire une tarte à la myrtille ?

Tarte aux myrtilles

Une recette facile à réaliser pour confectionner vous-même votre tarte aux myrtilles !
5 de 3 votes
Temps de préparation 30 min
Temps de cuisson 30 min
Temps total 1 h
Type de plat Dessert
Cuisine française
Portions 8 personnes

Equipment

  • un moule à tarte

Ingrédients
  

pour la pâte

Pour la tarte

Instructions
 

Préparation de la pâte

  • Tamisez la farine et la verser sur votre plan de travail.
  • Coupez le beurre froid en petits cubes, puis ajoutez-le à la farine, avec le sel.
  • Mélangez du bout des doigts afin d'obtenir un mélange sablé.
  • Au centre du mélange, faites un petit puits et versez-y l'œuf, le sucre et les cuillères d'eau glacée (vous pouvez les prélever dans un verre d'eau glacée).
  • Mélangez tous les ingrédients en douceur, en écrasant la pâte avec la paume de vos mains jusqu'à obtention d'une boule bien homogène.
  • Placez la pâte dans un film alimentaire, et faites la reposer au réfrigérateur pendant 2 heures au moins.

Préparation de la tarte

  • Préchauffez le four à 210°.
  • Sortez la pâte du réfrigérateur et attendez qu'elle ramollisse un peu.
  • Étalez la pâte au rouleau à pâtisserie sur une feuille de papier cuisson. À l'aide d'un emporte-pièce, confectionnez un joli rond.
  • Disposez la pâte dans un moule, à même le papier cuisson. Piquez-la à la fourchette.
  • Placez votre moule au four et précuisez la pâte environ 15 min. On appelle cela la "cuisson à blanc".
  • Dans un bol, mélanger la crème fraiche, l'œuf, le sucre et la poudre d'amande.
  • Quand votre pâte est précuite, ajoutez le mélange sur la pâte, puis disposez au-dessus vos myrtilles fraîches ou congelées.
  • Enfournez de nouveau et poursuivez la cuisson encore 15 à 20 minutes, en vérifiant régulièrement.
  • Laissez refroidir votre tarte aux myrtilles avant de la déguster (vous pouvez aussi la conserver au réfrigérateur pour qu'elle soit parfaitement fraiche).
Mot Clé myrtilles, tarte
Vous avez testé cette recette ?Dites-nous comment c’était ?

Confiture de myrtilles

Comme pour toutes confitures, la confiture de myrtilles requiert très peu d’ingrédients : des myrtilles bien sûr, mais aussi du sucre, et…. C’est tout !

Comptez pour 1kg de myrtilles 600g de sucre, et vous remplirez environ 7 pots.

Lavez vos myrtilles à l’eau claire, équeutez-les si besoin. Placez-les avec le sucre dans votre bassine à confiture (idéalement en cuivre !), mélangez et laisser macérer quelque heures pour que le sucre imprègne bien les fruits.

Placez ensuite votre récipient sur le feu et porter à ébullition. Quand l’ébullition survient, comptez 20 à 30 minutes de cuisson, en maintenant un feu vif et en remuant souvent.

Écumez si nécessaire, et mettez une noix de beurre pour enlever l’écume.

Procédez ensuite sans attendre à la mise en pots. Fermez bien les pots, puis placez-les à l’envers pendant une heure. Enfin, remettez les à l’endroit pour les laisser refroidir, et conservez à température ambiante (ou au réfrigérateur dès ouverture des pots).

Une petite astuce pour vérifier la cuisson de votre confiture de myrtilles : placez dans une assiette froide une cuillerée de confiture et faites un trait au milieu de la confiture : si les bords ne se rejoignent pas la confiture est cuite !

Sauce à la myrtille

Une sauce à la myrtille pour accompagner votre gibier ou votre magret de canard, ça vous tente ?

C’est tout simple ! Vous avez besoin de 250g de myrtilles fraiches ou surgelées, 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique, 1 cuillerée à soupe de fond de veau et éventuellement un peu de miel, mais c’est facultatif et en fonction de votre goût ! Vous pouvez aussi remplacer le miel par une cuillerée de porto, qui donnera à votre sauce une saveur subtile très agréable !

Faites chauffer dans une petite casserole vos myrtilles avec 4 cuillerées à soupe d’eau, et ajouter le vinaigre balsamique. Faites réduire jusqu’à ce que les myrtilles se transforment en purée. Ajoutez le fond de veau et le miel ou le porto, continuez un peu la cuisson, puis mixez. Passez au chinois si vous souhaitez que votre sauce soit bien lisse !

Comment enlever une tâche de myrtille ?

La myrtille, c’est trop bon, mais… ça tâche sévèrement ! Alors, gare aux tâches, et si vous vous en faites, on vous donne deux ou trois astuces !

Surtout, le premier conseil, c’est de “traiter” votre tâche avant de passer votre vêtement ou votre tissu en machine, sinon elle va se fixer définitivement. Ensuite, vous pouvez passer un chiffon ou un coton imbibé d’alcool ménager ou de vinaigre blanc. Si votre tissu est coloré, vous pouvez aussi essayer le jus de citron. Le savon de Marseille, frotté quasi sec et de façon bien épaisse sur la tâche, fait aussi des miracles !

Si la tâche est ultra fraiche, vous pouvez aussi essayer de la mouiller avec de l’eau gazeuse, jusqu’à disparition de la tâche. C’est l’acide carbonique qui aide à venir à bout de la tâche !

Autre solution : le percarbonate, à diluer dans de l’eau chaude. Faites tremper votre linge ou votre tissu une bonne heure avant de le laver en machine.

Quelle est la saison des myrtilles ?

Que faire avec de la myrtille ?
Un myrtillier, sur lequel pousse la myrtille

En fonction de la variété des myrtilles, la saison s’étale du début du mois de juillet à la fin du mois de septembre.

Cueillette des myrtilles

Quand vient la saison de la myrtille, on a très envie de partir la cueillir ! Mais attention, sa cueillette est réglementée, au contraire de sa cousine la mûre. Il vous sera donc difficile de faire sa cueillette par vous-même.

La myrtille sauvage

La myrtille sauvage (vaccinium myrtillus) ou “brimbelle” dans l’est de la France, pousse, comme son nom l’indique, naturellement en terre humide et à moyenne altitude, souvent en zone classée Natura 2000, entre le mois de juin et le mois de septembre suivant les endroits (plus précoce dans les Vosges et en basse Ardèche que dans le Massif Central ou dans les Alpes). Plus petite, plus noire et (encore) plus rare que sa sœur cultivée, c’est la star de la transformation ! Néanmoins, les adeptes de son petit côté acidulé ne seront pas en reste pour la croquer telle quelle ! Le myrtillier sauvage est un petit arbre de moins de 60 cm que l’on trouve le long des chemins dans les sous-bois.

Une réglementation encadre la cueillette sauvage : il existe des quotas pour les récoltes, car la myrtille sauvage est nécessaire à notre écosystème dans le sens où elle nourrit une partie de la faune sauvage. Ce sont les particuliers qui récoltent les baies, propriétaires ou ayants droit, à la main ou au peigne. Dans la société de Cécile, Trapon Champignons, les baies recueillies sont ensuite soufflées pour ôter toutes les impuretés telles que feuilles, épines et insectes. Elles sont ensuite mises en barquettes manuellement pour respecter le fruit. On les expédie sous 48h pour un maximum de fraîcheur.

La myrtille cultivée

La myrtille cultivée, elle, est plus grosse et encore plus sucrée, et se prête parfaitement à la dégustation telle quelle.

Elle se compose de deux sous-espèces distinctes :

– le bleuet à feuilles étroites (vaccinium angustifolum), très répandu outre-Atlantique, un arbrisseau d’à peine 30 cm de haut

– et la myrtille arbustive (vaccinium corymbosum), une baie présente sur des bosquets allant jusqu’à 2 mètres de haut, et variété la plus commune en Europe. On l’appelle aussi “bluet”.

Seule une centaine d’arboriculteurs en France se consacrent à la culture de la petite baie. Et cette année, nombre d’entre eux ont été sujet aux terribles gelées d’avril… Qualifiées de “catastrophe naturelle”, ces intempéries ont mis à mal la production de myrtilles, considérablement amenuisée. Aussi, cela se ressent sur les prix, un peu à la hausse… Mais vous aurez un fruit français, récolté en saison, deux arguments de choix, non ?

Chez Fabrice, à la Ferme des petits fruits, la myrtille se cultive en Bio, suivant le respect d’un cahier des charges strict. Pour en savoir plus sur la myrtille bio et française, allez dévorer notre article de blog !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating




*