Les États généraux de l’alimentation

Les États généraux de l’alimentation

Les états généraux de l’alimentation, qui commencent aujourd’hui à Paris, vont réunir plusieurs centaines d’intervenants pour tenter de réconcilier d’ici fin 2017 agriculture, économie, santé et environnement. Édouard Philippe lancera les débats, suivi des ministres de la Santé, de l’Agriculture, de l’Économie et de la Transition écologique. Emmanuel Macron conclura cette première journée. C’est le président qui avait proposé ces travaux durant la campagne présidentielle. Le but de ces travaux ? Répondre à un double impératif : que les agriculteurs puissent vivre dignement de leur travail par le paiement de « prix justes », et que le modèle de production agricole s’adapte aux attentes des consommateurs, c’est-à-dire une alimentation saine et durable.

En somme, toutes les valeurs que prônent depuis sa création Pourdebon. Vous trouverez ci-dessous, les différentes chantiers prévus et les ateliers attachés à chaque thématique.

1er chantier des États généraux de l’alimentation : la création et la répartition de la valeur – de fin août à fin septembre

Comment créer plus de valeur ?

  1. Mieux répondre aux attentes des consommateurs en termes de qualités nutritionnelles et environnementales, d’ancrage territorial, de bien être animal et d’innovations
  2. Développer les initiatives locales et créer des synergies
  3. Développer la bio-économie et l’économie circulaire
  4. Conquérir de nouvelles parts de marchés sur les marchés européens et internationaux et faire rayonner l’excellence du modèle alimentaire et le patrimoine alimentaire français en France et à l’international

Comment mieux répartir la valeur ?

5.  Rendre les prix d’achat des produits agricoles plus rémunérateurs pour les agriculteurs
6. Adapter la production agricole aux besoins des différents marchés et aux besoins des transformateurs
7. Améliorer les relations commerciales et contractuelles entre les producteurs, les transformateurs et les distributeurs

2e chantier des États généraux de l’alimentation : une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous – de début octobre à fin novembre

8. Assurer la sécurité sanitaire de l’alimentation française dans une économie agroalimentaire mondialisée et dans un contexte de changement climatique tout en prévenant les contaminations chimiques

9. Faciliter l’adoption par tous d’une alimentation favorable à la santé

10. Lutter contre le gaspillage alimentaire

11. Réussir la transition écologique et solidaire de notre agriculture en promouvant une alimentation durable

12. Lutter contre l’insécurité alimentaire, s’assurer que chacun puisse avoir accès à une alimentation suffisante et de qualité en France et dans le monde

13. Renforcer l’attractivité des métiers de l’agriculture et des filières alimentaires et développer la formation

Atelier transversal – de fin août à fin novembre

14.  « Préparer l’avenir » : quels investissements, quel accompagnement technique, quelle recherche pour une plus grande performance environnementale, sanitaire, sociale et économique ?

Retrouvez toutes les autres actus du blog ici.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*