dig

Rencontre avec Dominique Guérin, Spiruline de Beauce

Nous partons aujourd’hui à la rencontre de Dominique, producteur de Spiruline avec son frère Patrice. Un métier pour le moins original, permettant de proposer un produit qui a la cote aujourd’hui !

Bonjour Dominique ! Quelques mots sur vous? 

Nous sommes spiruliniers, et notre ferme se situe à l’Est de la Beauce. Mon frère et moi sommes nés dans l’agriculture, notre papa était agriculteur, son père avant lui.

Diplômés d’une formation agricole, ils se sont installés à la ferme avec leur père. Avant cela, ils ont tous les deux un peu vadrouillé, et développé une autre activité en parallèle spécialisée dans la vente d’articles de sport à la montagne !

Ce fut une expérience des plus formatrices, elle nous a appris, entre autres, à driver une équipe…

Ils sont ensuite revenus à la ferme, et ont cherché à diversifier les productions agricoles de la ferme (blé tendre et blé dur, maïs, colza, orge, en conversion bio pour certaines) pour viabiliser l’exploitation, avec une idée qui sortaient des sentiers battus : la spiruline.

Nous avons alors amorcé un tournant pour la ferme, afin d’être en adéquation avec les attentes des consommateurs qui ne souhaitent d’évoluer. Et faire en sorte que notre activité se perpétue dans la famille ! Pour faire connaître cette production pour le moins atypique, nous nous sommes aussi lancés dans la transformation et la vente directe. Aujourd’hui, nous avons de nombreux projets, parmi lesquels celui de développer notre offre en bien être. On y réfléchit… Les graines de chia… Les pommes de terre en bio (on a des bineuses, on finit le travail à la main). Notre volonté : donner une cohérence à l’ensemble des productions !

Quel est votre rôle au sein de l’exploitation ? Peut-on parler de « journée type » ?

Il n’y a pas vraiment de journée type, les semaines se succèdent sans se ressembler !

Côté ferme, Dominique gère la commercialisation, l’approvisionnement, l’administratif, mais passe aussi beaucoup de temps sur l’exploitation :

Je suis un vrai chef d’orchestre pour ma petite équipe de saisonniers ! Je dois aussi les former à driver les bassins, car les normes d’hygiène sont prioritaires. Comme la spiruline est « chélatrice », elle attrape tout ce qu’elle trouve, et il faut donc adopter la plus grande vigilance ! Si nos bassins sont des milieux de culture, nous ne souhaitons pas non plus qu’ils se transforment en bouillon de culture ! Ainsi, nous devons la préserver de la pluie et autres intempéries, qui pourraient être vectrices de métaux lourds et de micro-organismes indésirables, en protégeant nos bassins sous serre, pour qu’elle n’attrape rien de mauvais et afin que son milieu naturel lui soit restitué.

La spiruline pousse en effet habituellement dans les lacs situés dans les zones chaudes de la terre, dans des eaux légèrement salées et très alcalines.  Au quotidien, ils travaillent donc systématiquement avec des gants pour contrôler les six bassins à l’aide d’une batterie de tests (concentration, analyse nutritionnelle de l’eau).

Quand je rentre dans la serre, je regarde la couleur des bassins, si la spiruline est flottante ou non, si la spiruline remonte, cela me parle, et j’agis en fonction !

Lors de la récolte, aidés de leur équipe de saisonniers, ils suivent un procédé de pompage puis de filtration. La biomasse ainsi obtenue (comme une pâte de spiruline fraîche) est ensuite pressée sous vide puis mise en forme de spaghettis disposés sur des clayettes, où elle est séchée à basse température, un procédé très respectueux qui nous permet de conserver tous les éléments nutritifs de la spiruline. Au bout de 7 à 10 heures, les clayettes sont vidées, et les spaghettis obtenus broyés. On se retrouve avec des paillettes, qui sont ensuite, éventuellement, transformés en comprimés.

Avec son frère Patrice, Dominique partage aussi les salons, afin de faire connaître leur spiruline, et développer toujours plus la vente directe dont ils sont défenseurs.

Qu’est-ce qui vous différencie ? Qu’est ce qui fait la qualité de vos produits ?

Nous sommes des fermiers avant tout. Nous ne voulons pas entrer dans des systèmes agro industriels, mais souhaitons reprendre la main sur ce que l’on produit ! Et cela c’est stimulant. On travaille beaucoup pour cela!

Dominique et Patrice produisent une spiruline 100% française et de qualité artisanale, séchée à froid sur des clayettes, a contrario de toutes les spirulines industrielles, produites selon des procédés destructeurs de tout ce qu’elle a de bon… Leur façon de procéder garantit un produit final de haute qualité, doté d’une parfaite traçabilité.

Pourquoi Pourdebon? Quelles valeurs avez vous en commun avec notre équipe?

Pour Patrice et Dominique, il s’agissait de développer leur visibilité, en rejoignant un autre canal de distribution en circuit-court. Mais plus encore, communiquer sur leurs valeurs qui leur sont chères :

La mise en avant d’un terroir, de notre terroir. Nous sommes dans une production locale, nous aimons bien le mot biologique, mais en 2 mots : BIO et LOGIQUE ! Le bio qui vient de l’autre bout de la terre n’est pas fiable en matière de viabilité… Le local avant tout, généralement c’est bio mais sans avoir le label… Faire prendre conscience aux gens qu’ils sont acteurs de ce qu’ils veulent manger, voilà la cohérence. Le Bio, nous en faisons, donc nous savons ce que c’est. Avec la fédération des spiruliniers, nous avons d’ailleurs déposé au ministère de l’agriculture un cahier des charges pour que la spiruline puisse être bio, et nous attendons leur réponse. Nous allons ensuite faire des tests pour valider la technique, voir si l’algue accepte des intrants (de la nourriture) biosourcés.

Une idée recette à réaliser avec vos produits ?

Le Milk Shake à la banane et spiruline de Beauce !

Voici les ingrédients : 

  • Une banane bien mûre par personne
  • 200 ml de lait (ici nous avons utilisé une boisson lactée d’avoine)
  • 1 cuillère à café de Spiruline de Beauce par personne
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable (facultatif)

Et le déroulé est simplissime :

Vous coupez les bananes et vous les mixez; puis vous versez le lait et vous ajoutez la spiruline, ainsi que le sirop d’érable. Mixez le tout pendant une minute et versez dans un verre. Enfin, dégustez!

 

Découvrez leur spiruline ici !

Retrouvez toutes nos interviews de producteurs par ici !

Résumé
Rencontre avec Dominique Guérin, Spiruline de Beauce
Article Name
Rencontre avec Dominique Guérin, Spiruline de Beauce
Description
Dominique et Fabrice sont "spiruliniers" : leur ferme dévolue à la production de spiruline se situe à l'est de la Beauce. Dominique nous raconte son parcours, et nous partage son quotidien de producteur, ainsi que ses valeurs.
Publisher Name
Pourdebon

Suivez nos actualités chaque semaine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*