Accueil » Focus » Comment faire ? » Que faire avec des châtaignes ?
Tout savoir sur la châtaigne et que faire avec !

Que faire avec des châtaignes ?

Le saviez-vous ? Un producteur de châtaignes s’appelle un castanéiculteur… En voilà un terme à connaître pour faire le fier lors de vos prochaines soirées 🙂 Et vous serez en accord avec la saison, car l’automne est LE temps des châtaignes, celui où il fleure bon dans les rues le délicieux parfum des châtaignes grillées ! 

Dans cet article, nous vous informons de ses bienfaits sur la santé, nous vous donnons des conseils pour la cuisiner, et vous parlons de la châtaigne d’Ardèche AOP !

La châtaigne fraîche en cuisine

Souvent, l’épluchage de la châtaigne fraiche fait peur à plus d’un. Mais avec de bons conseils, vous verrez que ce n’est pas si sorcier !

Comment éplucher des châtaignes ?

L’épluchage de châtaignes

Faites chauffer une grande casserole d’eau bouillante. Versez-y une cuillerée d’huile dans l’eau (elle assouplira l’écorce et donc facilitera l’épluchage !). Munissez-vous d’un couteau aiguisé, incisez la partie bombée de la coque de façon à atteindre la seconde peau. Plongez ensuite les châtaignes dans l’eau bouillante pendant 5 minutes. Épluchez à chaud par petites quantités.

Comment cuire des châtaignes ?

– Cuisson à l’eau : si elles sont épluchées, plongez-les dans une casserole d’eau chaude, et faites bouillir entre 20 et 30 minutes. Égouttez-les, séchez, et dégustez (ou cuisinez !) ; si elles ne sont pas épluchées, plongez-les dans l’eau bouillante sans entaille pendant 45 minutes. Elles sont cuites quand la pointe d’un couteau s’enfonce facilement à cœur.

– Version grillée : il faut que vous incisiez vos châtaignes, horizontalement et sur la partie bombée. Au barbecue, disposez-les sur une grille et placez-la au-dessus des braises. Retournez-les régulièrement pendant 20 minutes. Au four préchauffé à 220°, placez-les sur votre plaque de cuisson pendant 25 minutes en les remuant régulièrement. Pour les amateurs de la version traditionnelle, il vous faut du feu et une poêle à trous dotée d’un long manche. Comptez 15 minutes en les remuant tout du long.

Une poêle à châtaignes

Que faire avec des châtaignes ?

Côté salé, avec Noël qui approche, la châtaigne entre dans la composition de farces pour vos volailles festives, comme la fameuse dinde aux marrons. C’est aussi un super accompagnement pour vos viandes ! Un exemple, la poêlée de châtaignes et de panais, de saison ! Il est aussi très agréable de la cuisiner en velouté, accompagné, suivant l’occasion ou l’humeur, de brisures de foie gras, de champignons, de noisettes torréfiées ou pourquoi pas de saint-jacques !

Côté sucré, la crème de châtaignes entre dans la composition de nombreux desserts, comme par exemple la charlotte aux poires et à la crème de marron, la bûche à la châtaigne, ou encore le fondant au chocolat cœur coulant à la châtaigne… Pensez aussi à la farine de châtaigne, trop bonne dans les crêpes ! Sans oublier les marrons glacés, une recette assez technique…

Châtaigne ou marron ?

Il s’agit de 2 types de fruits différents, provenant de deux arbres différents : le marronnier pour l’un, le châtaignier pour l’autre. Le fruit du marronnier n’est pas comestible, alors que les fruits du châtaignier, si. Par ailleurs, ces derniers sont de deux types : la châtaigne et le marron. La châtaigne est plus petite que le marron et contient des cloisons à l’intérieur. Elle abrite donc dans sa coque plusieurs amandes. Tandis que le marron n’est pas cloisonné : c’est une grosse châtaigne, avec une seule amande. 

Quels sont les bienfaits de la châtaigne ?

La châtaigne est une alliée santé et ses valeurs nutritionnelles sont très bonnes ! Sans gluten, sa farine est idéale pour les personnes intolérantes. Autrefois appelée “arbre à pain” parce qu’elles étaient nourrissantes et bon marché, elles sont riches en fibres et atteignent des records pour le potassium ! Leur consommation vous apportera aussi des vitamines, du fer, du magnésium et constituent une source non négligeable de protéines. Aussi, si elles ont une valeur énergétique élevée, c’est une idée reçue de croire qu’elles font grossir !  

L’AOP Châtaigne d’Ardèche

L’AOP “châtaigne d’Ardèche” a été obtenue en 2014. Elle protège aujourd’hui 3 produits : la châtaigne fraiche, la châtaigne sèche et la farine de châtaigne. Le cahier des charges de l’AOP, rigoureux, spécifie que toutes les étapes de production doivent avoir lieu dans la zone géographique de l’AOP, suivant les méthodes traditionnelles et les savoir-faire transmis sur plusieurs générations. L’AOP protège aussi la castanéiculture ardéchoise, mise en péril par les risques de délocalisation de la production (pour rechercher un prix et un calibre au détriment de la qualité) en insistant sur la propriété gustative des différentes variétés ardéchoises de châtaignes, et leur saveur bien à elles, mêlant notes de pain au lait,  brioche, potimarron, patate douce et miel…

 

Un commentaire

  1. Pingback: Charlotte à la crème de marron - la recette - Blog Pourdebon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*