qu'est ce qu'un locavore

Qu’est-ce qu’un locavore ?

Vous avez peut-être entendu quelqu’un de votre entourage en parler. C’est un mode de vie qui commence de plus en plus à s’étendre : le locavorisme ou être locavore.

Ce mot étrange, inventé en 2005 par Jessica Prentice, une cuisinière et écrivain américaine, désigne un mouvement qui consiste à se nourrir exclusivement d’aliments produit dans un rayon de 250 kilomètres. 

Dites adieu aux fraises d’Espagne ou aux dattes produites en Egypte.

Fruits et légumes produits près de chez vous et autres produits locaux viendront combler votre alimentation ! 

Mais pourquoi devenir un locavore ? 

Devenir locavore c’est choisir un chemin plus écologique. 

  • Avez-vous déjà entendu l’anecdote (vraie ou fausse) de la collision d’un camion chargé de fraises allemandes à destination du sud-ouest de la France, avec un camion chargé de fraises espagnoles se dirigeant vers l’Allemagne ?

Aujourd’hui on estime entre 2400 et 4800 km la distance moyenne parcourue par un produit alimentaire entre son lieu de production et l’assiette du consommateur, soit 25% de plus qu’en 1980, et cette distance ne cesse de s’allonger.

Devenir locavore c’est essayer de limiter dans un premier temps les circuits longs, qui sont légion dans notre système où la mondialisation est au centre de tout ! 

  • La réduction des intermédiaires permet aux producteurs d’avoir une meilleure rémunération et pour nous d’avoir un suivi plus sûr du produit. On sait ce que l’on mange ! Exit les scandales comme celui de Findus et de la viande de cheval.
  • Un fruit de saison produit localement peut consommer 10 à 20 fois moins d’énergie qu’un fruit importé hors saison.
  • Vous mangerez plus de fruits et de légumes, car vous en trouverez plus. Ils seront plus nutritifs, car ils auront poussé naturellement et ne seront pas soumis au contraintes industrielles. Aussi la qualité des aliments est meilleure lorsqu’ils sont consommés frais/rapidement.Vous aurez une alimentation plus saine.
  • Consommer local, c’est aussi un moyen de relancer les productions autour des bassins de consommation et de renforcer un maillage agricole à proximité des villes, avec des créations d’emplois et une stimulation de l’économie locale.

Les inconvénients 

  • Vous devez vous passer d’aliments qui sont très rarement, voir pas du tout produit dans votre secteur (le café par exemple)
  • L’alimentation peut très vite devenir monotone. 

Les produits locaux dépendent des conditions climatiques, des saisons… Vous mangerez souvent la même chose, surtout en hiver.

Vous voulez vous lancer, mais vous ne souhaitez pas abandonner votre café quotidien ? Pas de soucis. Il existe une règle, celle de Marco Polo.

Cette règle vous permet de consommer un aliment qui est produit au-delà des 200 kilomètres maximums mais aussi du sel, des épices…

Votre café restera donc votre meilleur ami ! 

Vous connaissez maintenant tout des locavores ! Grâce à cette carte interactive, retrouvez tous les producteurs autour de vos régions, et choisissez de consommez exclusivement français et de saison !

Si vous souhaitez vous lancer mais que vous habitez en ville, nous vous conseillons cet article, qui vous donnera toutes les clés pour devenir un locavore urbain 😉 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*